Gestion du stress sur le parcours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gestion du stress sur le parcours

Message par Invité le Jeu 10 Nov 2011 - 13:30

On a tous déjà ressenti au moins une fois du stress sur le parcours. pour certains, cela se produit peut-être même à chaque fois.

En dehors de la routine, avez-vous des trucs/astuces pour parvenir à dépasser cette "stressabilité" ?

EDIT : Si oui, lesquels ?


Dernière édition par Naturo le Jeu 10 Nov 2011 - 16:37, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Pattenzinc le Jeu 10 Nov 2011 - 16:29

Oui
foot2

_________________
http://pattenflightgear.wifeo.com/
On sait quand a eu lieu le big bang, mais on ne sait pas où.
Un trou noir, c'est troublant.

Pattenzinc
Modérateur Coachingolf Admin

Masculin
Nombre de messages : 5840
Age : 61
Ville : Peyraud en Ardèche
Index : 1.8
Citation favorite : Simple n'est pas forcément facile.
Date d'inscription : 02/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/pattenzinc#video=x4427g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Invité le Jeu 10 Nov 2011 - 16:37

Pattenzinc a écrit:Oui
foot2
lolll Merci d'avoir participé au Schmilimiliblick ! lolll

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Pattenzinc le Jeu 10 Nov 2011 - 16:52

Naturo a écrit:

EDIT : Si oui, lesquels ?

Bah, je suis trop dans le cas particulier.

J'y vais quand même; la vraie pression, je l'ai connue au championnat de France, au départ du 1 le premier jour je sortais du practice sans avoir pu décoller une balle correcte.

Les spectateurs, les officiels, les 3 mois de prépa, les 9 heures de routes, les objectifs fixés, bref tout ce qui a fait que j'étais là, ici et maintenant, tout çà est ressorti au moment de planter le premier tee.

Il m'a suffit de regarder les yeux de ma fille qui me caddeyait, et d'y voir de la fierté pour presque redevenir moi, après, si tu sais que cela ne va durer QUE 2 jours, et qu'il faut profiter de l'instant présent, et çà , je sais le faire...

Sinon, fais un max de match-play, c'est une formule qui aide bien pour la gestion des émotions, je trouve.

CARPE DIEM

foot2

_________________
http://pattenflightgear.wifeo.com/
On sait quand a eu lieu le big bang, mais on ne sait pas où.
Un trou noir, c'est troublant.

Pattenzinc
Modérateur Coachingolf Admin

Masculin
Nombre de messages : 5840
Age : 61
Ville : Peyraud en Ardèche
Index : 1.8
Citation favorite : Simple n'est pas forcément facile.
Date d'inscription : 02/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/pattenzinc#video=x4427g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Michel TEICHET le Jeu 10 Nov 2011 - 18:21

Plus tu augmentes ta réserves de solutions (3 par coup/situation) plus ton "stress" va s'évacuer.

Le stress pur n'existe pas au golf.

Michel TEICHET
PGA PRO

Masculin
Nombre de messages : 7669
Age : 45
Ville : Cannes
Index : Professeur 2° - Président PGA Paca Académie Autiero-Teichet (06)
Citation favorite : Celui qui ne change pas ses habitudes ne change pas ses résultats
Date d'inscription : 07/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coachingolf.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Invité le Sam 12 Nov 2011 - 9:48

Michel TEICHET a écrit:Plus tu augmentes ta réserves de solutions (3 par coup/situation) plus ton "stress" va s'évacuer.

Le stress pur n'existe pas au golf.
cii

Il faut donc d'abord développer sa palette de coups au practice, puis faire des parties d'entrainement en jouant plusieurs balles dans des conditions plus ou moins faciles. J'ai bon ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Invité le Sam 12 Nov 2011 - 9:52

Pattenzinc a écrit:
Naturo a écrit:

EDIT : Si oui, lesquels ?

Bah, je suis trop dans le cas particulier.

J'y vais quand même; la vraie pression, je l'ai connue au championnat de France, au départ du 1 le premier jour je sortais du practice sans avoir pu décoller une balle correcte.

Les spectateurs, les officiels, les 3 mois de prépa, les 9 heures de routes, les objectifs fixés, bref tout ce qui a fait que j'étais là, ici et maintenant, tout çà est ressorti au moment de planter le premier tee.

Il m'a suffit de regarder les yeux de ma fille qui me caddeyait, et d'y voir de la fierté pour presque redevenir moi, après, si tu sais que cela ne va durer QUE 2 jours, et qu'il faut profiter de l'instant présent, et çà , je sais le faire...

Sinon, fais un max de match-play, c'est une formule qui aide bien pour la gestion des émotions, je trouve.

CARPE DIEM

foot2
Merci pour ce partage d'expérience. En lisant ton récit, c'est comme si j'y étais.

Si je peux me permettre, je pense plutôt que tu es l'exemple à suivre resp

D'ailleurs, il n'est pas rare que je pense à toi quand je suis en difficulté sur un parcours et, bizarrement, je retrouve rapidement le sourire et le plaisir de jouer. cling


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Pattenzinc le Sam 12 Nov 2011 - 12:32

Embarassed

Bah, dans la bagnole entre l'hotel et le golf (20mn de trajet), nous avons évoqué ce sentiment bizarre, qui nous prenait tous les 3, mélange d’angoisse, de stress et de plaisir.

Puis en discutant, on s'est dit qu'il ne pouvait rien arriver de dramatique, sinon une partie de golf ratée, mais vu qu'on était pas ici pour rater quoi que ce soit...

Bon, la bouche était bien sèche quand même lolll .

Quand tu te mets à la place d'un boxeur par exemple, même amateur (surtout d'ailleurs), lui il part au casse pipe, le stress ne doit pas être le même non?.

Et les pilotes quels qu'ils soient, leur vie est en jeu, alors un week-end de golf, même si c'est la compet de ta vie que tu risque de louper (et tu sais que c'était le cas vu l'évolution du truc), il faut y ramener à sa juste place, c'est que du bonheur de toute façon...

J'avoue avoir du mal à comprendre pourquoi il y en a qui sont liquéfiés au départ de la compet du dimanche, la peur de prendre 0.1 sans doute. MDR

Après, au départ d'un grand prix, la tension est palpable, c'est sûr que pour les jeunes qui ont laissé l'école, et qui sont là pour faire leurs cartes, çà peut se comprendre, les résultats sont souvent liée à la plus ou moins bonne gestion de leurs émotions.

Comme tu le sais, je n'ai joué qu'une fois en équipe dernièrement, et le partage des émotions, et la motivation de groupe m'a laissé un très bon souvenir, jouer pour une équipe ajoute un peu plus de "pression", mais motive aussi beaucoup (en tous cas pour moi).

Tout à fait d'accord avec Michel, j'ajouterai que la lucidité est une qualité première au golf, si tu sais rester lucide (jusqu'à la fin de la partie hein?), tu vas pouvoir piocher dans ta réserve de solutions, et choisir la meilleure.


foot2

_________________
http://pattenflightgear.wifeo.com/
On sait quand a eu lieu le big bang, mais on ne sait pas où.
Un trou noir, c'est troublant.

Pattenzinc
Modérateur Coachingolf Admin

Masculin
Nombre de messages : 5840
Age : 61
Ville : Peyraud en Ardèche
Index : 1.8
Citation favorite : Simple n'est pas forcément facile.
Date d'inscription : 02/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/pattenzinc#video=x4427g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Michel TEICHET le Sam 12 Nov 2011 - 15:50

Naturo a écrit:
Michel TEICHET a écrit:Plus tu augmentes ta réserves de solutions (3 par coup/situation) plus ton "stress" va s'évacuer.

Le stress pur n'existe pas au golf.
cii

Il faut donc d'abord développer sa palette de coups au practice, puis faire des parties d'entrainement en jouant plusieurs balles dans des conditions plus ou moins faciles. J'ai bon ?

Oui pas mal.

Mais surtout plusieurs possibilités pour aller à une même cible.

Michel TEICHET
PGA PRO

Masculin
Nombre de messages : 7669
Age : 45
Ville : Cannes
Index : Professeur 2° - Président PGA Paca Académie Autiero-Teichet (06)
Citation favorite : Celui qui ne change pas ses habitudes ne change pas ses résultats
Date d'inscription : 07/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coachingolf.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par kokoro le Sam 12 Nov 2011 - 16:37

En dehors de la routine que j'essaie de respecter.
Je me concentre sur le coup à jouer et seulement celui là. Je visualise mon coup et je ne m'occupe que de la cible que j'ai choisie.
Je fais quelques mouvements qui me sont personnels pour décontracter mon haut du corps qui est toujours plus ou moins légèrement sous tension.
Je choisis un club que je sais jouer pour un coup que je sais réaliser.
Je reste peu de temps devant la balle et surtout ne pense pas à la technique.

Le stage de décembre 2010 m'a beaucoup apporté sur ce point.
Il m'a fallu une année pour décanter et adapter à mon cas une partie du contenu.
Je suis loin d'avoir atteint le but mais depuis un mois je gère de mieux en mieux mes parcours et surtout les mauvais coups ou mauvais trous.

kokoro

Masculin
Nombre de messages : 1551
Age : 59
Ville : Chantilly
Index : 15.1
Citation favorite : Ce qui tombe sous le sens rebondit ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Folgan le Lun 14 Nov 2011 - 14:08

Qu'est ce que "stress pur" ??

Dans quel sport ou activité se trouve-t-il ?

Folgan

Féminin
Nombre de messages : 4470
Age : 47
Ville : Massy
Citation favorite : Ab imo pectore
Date d'inscription : 18/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Rea le Lun 14 Nov 2011 - 14:26

Folgan a écrit:Qu'est ce que "stress pur" ??

Dans quel sport ou activité se trouve-t-il ?

Le stress existe dans toute activité sportive mais surtout en compétition et se caractérise par une sécrétion d'hormones comme l'ACTH, le cortisol, l'adrénaline, l'ocytocine, ou la vasopressine. Le pouls s'accélère, la TA monte, la respiration devient rapide et on commence à transpirer plus que ne le voudrait le geste sportif .Et c'est là qu'on doit apprendre à gérer son stress par des méthodes de respiration, de concentration ou d'autosuggestion(bio feedback)

rea

Rea
Modérateur Coachingolf Admin

Masculin
Nombre de messages : 8477
Age : 57
Ville : Fourqueux
Index : 9
Citation favorite : Faites l'inverse de ce que vous conseille votre instinct et vous serez certainement tout près d'un swing parfait.
Date d'inscription : 09/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Valoche le Lun 14 Nov 2011 - 14:36

C'est surtout en compet que je stresse, alors je me remémore une citation de Michel :
"Le jeu en compèt doit devenir la norme, et plus l'exception".

Du coup, je me dis que si je me plante c'est pas grave, j'en referai des compèts, et je me mets à jouer sans trop penser au score.

Valoche

Masculin
Nombre de messages : 4017
Age : 45
Ville : Sassenage
Index : 8,8
Citation favorite : Aaaaarg !
Date d'inscription : 08/09/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Michel TEICHET le Lun 14 Nov 2011 - 16:32

Folgan a écrit:Qu'est ce que "stress pur" ??

Dans quel sport ou activité se trouve-t-il ?

Toutes les activités où ta vie est en jeu.

Michel TEICHET
PGA PRO

Masculin
Nombre de messages : 7669
Age : 45
Ville : Cannes
Index : Professeur 2° - Président PGA Paca Académie Autiero-Teichet (06)
Citation favorite : Celui qui ne change pas ses habitudes ne change pas ses résultats
Date d'inscription : 07/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coachingolf.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Tarif le Lun 14 Nov 2011 - 19:25

Michel TEICHET a écrit:
Folgan a écrit:Qu'est ce que "stress pur" ??

Dans quel sport ou activité se trouve-t-il ?

Toutes les activités où ta vie est en jeu.
Faudrait que tu nous définisses ce qu'est le stress pour toi alors, parce que là, j'ai l'impression que tu ne donnes pas l'acception généralement associée au vocable "stress"


Dernière édition par Tarif le Mar 15 Nov 2011 - 10:03, édité 1 fois

Tarif

Masculin
Nombre de messages : 4013
Age : 45
Ville : Alfortville
Index : 11.6
Citation favorite : Sssssssssss !!!!!!!!!
Date d'inscription : 19/01/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par lucky luc le Mar 15 Nov 2011 - 0:31

c'est l'acception qui confirme la règle lolll


lucky luc

Masculin
Nombre de messages : 3190
Age : 48
Ville : rueil
Citation favorite : heureux au jeu... heureux au jeu
Date d'inscription : 01/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Michel TEICHET le Mar 15 Nov 2011 - 5:50

Je n'ai pas le temps de répondre cette semaine étant pris par 2 conférences que je donne sur Cannes (dont 1 aujourdhui).

Mais promis j'oublie pas. @++

Michel TEICHET
PGA PRO

Masculin
Nombre de messages : 7669
Age : 45
Ville : Cannes
Index : Professeur 2° - Président PGA Paca Académie Autiero-Teichet (06)
Citation favorite : Celui qui ne change pas ses habitudes ne change pas ses résultats
Date d'inscription : 07/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coachingolf.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Folgan le Mar 15 Nov 2011 - 8:15

La seule activité régulière où ma vie est en jeu c'est la conduite.

Pour moi, c'est un fort inhibiteur d'action. Mais je trouve aussi que c'est un exemple trop fort qui va bien au delà du thème évoqué ici.

Donc, pour revenir au stress "impur" du golf, ok pour la palette technique, ok pour la respiration etc... mais qu'est ce qui fait que parfois on arrive à transformer tout ça en résultat positif et parfois ça vire à la catastrophe ?

Folgan

Féminin
Nombre de messages : 4470
Age : 47
Ville : Massy
Citation favorite : Ab imo pectore
Date d'inscription : 18/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Gastel le Mar 15 Nov 2011 - 8:34

Si je poursuis dans la logique de Michel, la première action serait de rappeler à notre non conscient que *vraiment* notre vie n'est pas en jeu. En lisant le récit de Pattenzinc je crois qu'on le ressent et je suppose que nous avons tous des expériences similaires dans la vie ("mais pourquoi je me prend la tête là, je n'ai rien à perdre *vraiment* !"). Je pense que c'est l'étape préliminaire avant les techniques de respiration ou autre et la réflexion ("joue un coup que tu sais jouer").

Gastel

Masculin
Nombre de messages : 4566
Age : 49
Ville : IdF
Index : 17.3
Citation favorite : Hit it until you no longer miss it !
Date d'inscription : 09/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Invité le Mar 15 Nov 2011 - 9:07

Folgan a écrit:Donc, pour revenir au stress "impur" du golf, ok pour la palette technique, ok pour la respiration etc... mais qu'est ce qui fait que parfois on arrive à transformer tout ça en résultat positif et parfois ça vire à la catastrophe ?
Pour comprendre comment cela fonctionne, il faut peut-être revenir à la définition de base :

Le stress (en anglais pression émotionnelle, de l'ancien français destresse), ou syndrome général d'adaptation, est l'ensemble des réponses d'un organisme soumis à des pressions ou contraintes de la part de son environnement.

D'après Hans Selye (il est le premier à avoir parler de la notion de stress), le syndrome de stress évolue en suivant trois stades successifs:
« Réaction d'alarme » : les forces de défense sont mobilisées
« Stade de résistance » : adaptation à l'agent stressant
« Stade d'épuisement » : inexorablement atteint si l'agent stressant est suffisamment puissant et agit longtemps.

Source : Wikipedia


"Le stress" est donc un phénomène d'adaptation naturel qui nous permet tout simplement de vivre. Ca vire à la catastrophe quand l'agent stressant n'est pas inhibé à court ou moyen terme. Selon moi, pour se sortir d'une spirale stressante sur le parcours, il faut chercher du côté de ses émotions, car ce sont elles qui entretiennent le cycle fermé évoqué par Réa :
Un événement stressant provoque une réaction en chaîne qui débute dans le cerveau et aboutit à la production de cortisol par les glandes surrénales. Le cortisol active alors en retour deux zones du cerveau : le cortex cérébral pour qu'il réagisse au stimulus stressant (fuite, attaque, immobilisation...) et l'hippocampe, qui va apaiser la réaction. Si le stress est trop fort ou prolongé, l'hippocampe saturé de cortisol ne peut plus assurer la régulation. Le cortisol envahit le cerveau et installe une dépression. Les zones altérées sont l'hippocampe, l'amygdale, le cortex cingulaire antérieur et le cortex préfrontal.
Source : Wikipedia


Selon moi, je crois que pour se sortir d'une situation stressante, il faut commencer par accepter la situation et essayer d'identifier l'émotion première associée : " ex : ok, j'ai peur de rater ce coup; ok, je suis en colère de ne pas avoir fait birdie; ok, un autre joueur de ma partie triche et je manque de courage pour lui dire; ......"

Malheureusement, dans le cas ou la panique est trop forte et il nous est impossible de réfléchir (manque de lucidité) il faudrait avoir un substitut au niveau physique. Une astuce, que j'utilise, est de se mettre accroupi est de poser ses mains sur la terre ou de s'adosser à un arbre. Ca marche quasiment à tous les coups et ça permet de reprendre suffisamment pied pour débuter la réflexion.

Ensuite, il faut transmuter la situation à l'aide d'une technique personnelle permettant de remplacer l'émotion "négative" par une émotion "positive". Dans mon cas, j'en ai parlé récemment dans un autre sujet, une de mes clés est de penser à Patten', ou bien de revivre mentalement à la naissance de mon fils.

My 2 cts !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Invité le Mar 15 Nov 2011 - 9:17

Je pense également qu'une bonne gestion du stress passe d'abord par une bonne écoute de soi.

Lors de ma dernière partie, avec Zhut, sur le green du trou n°4 après 2 bons coups j'ai un chip à jouer et je fais un coup très moyen. Je sens tout de suite que j'ai enclenché un processus mental négatif mais je ne prends pas le temps de l'examiner :
- 1ère conséquence : je déjoue sur le putt suivant
- 2ème conséquence : perte de lucidité au départ suivant et alors que l'H3 suffit largement pour ce par 5 de 410m je prends le driver et tape tout droit H.L.
- 3ème conséquence : je vais foirer tous mes coups sur ce trou (j'ai même raté 2 sorties de bunker ce qui ne m'arrive jamais)

Avant le départ du trou suivant, je me suis dit : accepte, prend bonne note et passe à la suite. Le calme intérieur est alors revenu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Invité le Mar 15 Nov 2011 - 9:51

Gastel a écrit:Si je poursuis dans la logique de Michel, la première action serait de rappeler à notre non conscient que *vraiment* notre vie n'est pas en jeu.
Dans l'absolu, c'est simple et logique de définir ce qui met une vie en jeu mais dans les faits ça l'est moins.

Prenons l'exemple d'une personne qui a failli se noyer (danger de mort) par le passé et qui est au départ du 18, sa meilleure carte de score dans les mains, avec un coup à jouer par dessus l'obstacle d'eau à jouer.
Si le traumatisme de la (presque) noyade est encore enfoui en elle alors le cerveau peut inconsciemment passer en mode "survie" à la vue de l'eau et adieu les capacités de réflexion et d'action. Pourtant, il n'y a aucun danger direct de mort. Mais sous l'influence d'une émotion le cerveau ne sait parfois plus faire la part des choses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Gastel le Mar 15 Nov 2011 - 9:59

Exact, d'accord avec toi, comme toi, je pense qu'il faut que le conscient soit à l'écoute, identifie la source de peur et "rassure" le non-conscient sur l'absence de danger vital. Ensuite, il y a les trucs désagréables comme l'atteinte à l'image de soi parfois ressentis fortement comme une atteinte à son intégrité psychique pour ceux qui ont une histoire particulière, là encore remettre les choses à leur place permet de limiter le stress.

Gastel

Masculin
Nombre de messages : 4566
Age : 49
Ville : IdF
Index : 17.3
Citation favorite : Hit it until you no longer miss it !
Date d'inscription : 09/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Horus le Mar 15 Nov 2011 - 10:16

Folgan a écrit:Donc, pour revenir au stress "impur" du golf, ok pour la palette technique, ok pour la respiration etc... mais qu'est ce qui fait que parfois on arrive à transformer tout ça en résultat positif et parfois ça vire à la catastrophe ?
L'interprétation.

Les choses, les événements, les autres, .... n'ont aucune influence sur nous. C'est l'interprétation que nous en faisons qui donne un sens à ces choses. Et ce sens donné agit sur notre état d'esprit.

Horus

Masculin
Nombre de messages : 474
Age : 49
Ville : Avignon
Index : 10
Date d'inscription : 18/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Folgan le Mar 15 Nov 2011 - 10:34

Beaucoup de choses intéressantes à creuser dans tout ça. il me semble reconnaitre des éléments de "putting zen" et autres Rotella.

J'aime beaucoup cet élément qui rappelle la dynamique colère-désespoir-reconstruction (ou pas) :
« Réaction d'alarme » : les forces de défense sont mobilisées
« Stade de résistance » : adaptation à l'agent stressant
« Stade d'épuisement » : inexorablement atteint si l'agent stressant est suffisamment puissant et agit longtemps...

Avoir conscience de ce processus est, dans mon fonctionnement, un élément important pour aller vers la parade.

Réa, du point de vue chimique, le cerveau revient-il vraiment à un état normal et au bout de combien de temps ? est ce que des astuces du style : boire, manger du sucre rapide, etc peuvent aider ou ce sont des placébos ?


Dernière édition par Folgan le Mar 15 Nov 2011 - 20:34, édité 1 fois

Folgan

Féminin
Nombre de messages : 4470
Age : 47
Ville : Massy
Citation favorite : Ab imo pectore
Date d'inscription : 18/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par greg le Mar 15 Nov 2011 - 10:38

Naturo a écrit:Je pense également qu'une bonne gestion du stress passe d'abord par une bonne écoute de soi.

Lors de ma dernière partie, avec Zhut, sur le green du trou n°4 après 2 bons coups j'ai un chip à jouer et je fais un coup très moyen. Je sens tout de suite que j'ai enclenché un processus mental négatif mais je ne prends pas le temps de l'examiner :
- 1ère conséquence : je déjoue sur le putt suivant
- 2ème conséquence : perte de lucidité au départ suivant et alors que l'H3 suffit largement pour ce par 5 de 410m je prends le driver et tape tout droit H.L.
- 3ème conséquence : je vais foirer tous mes coups sur ce trou (j'ai même raté 2 sorties de bunker ce qui ne m'arrive jamais)

Avant le départ du trou suivant, je me suis dit : accepte, prend bonne note et passe à la suite. Le calme intérieur est alors revenu.


Processus mental négatif n'est pas stress.

Le stress, c'est jambes en coton, mains moites, souffle court ...
Le stress, c'est que tu es physiquement crevé, tu pourrais dormir 15h, mais pourtant tu n'arrives pas à dormir, tu as en même temps les pieds gelés, et pourtant tu transpires comme un goret.
Le stress, c'est quand ta voix monte de deux octaves d'un coup et qu'en même temps une boule te bloque la trachée.

Le processus mental négatif, c'est le bon gros mental de poulpe qu'on a tous régulièrement. C'est la bouteille systématiquement à moitié vide. C'est le bunker qu'on voit par priorité au 15 mètres de green qui sont derrière. C'est l'obstacle d'eau qu'on cherche du regard alors qu'il est au fond à droite et que le fairway fait 15 fois sa largeur. C'est la clôture blanche qui est forcèment magnétique puisqu'on ne regarde qu'elle. C'est l'inutile décompte de coups et la pression injustifiée que l'on se fixe en "re-faisant son score" au lieu de préparer son coup. C'est la pensée polluante, même inconsciente, qui vient perturber une routine, une analyse de coup, une préparation, une décision et au final une mise en oeuvre.

Je pense être très rarement stressé sur un coup de golf, en revanche je pense être mentalement pollué ultra fréquemment.
Je ne ressens du vrai stress (physique) que quand je merde vraiment ma réflexion, ma préparation, et que je me retrouve avec un club en main, à 1/4 de seconde avant le take away, et que je ne sais pas du tout ce que je fous là, ce que je dois faire, et que du coup oui, j'ai un petit mouvement nerveux des jambes, une poussée de sueur, comme si il y avait un signal d'alerte du corps.

Pour moi, le meilleur moyen de lutter contre le processus mental négatif est de respecter une routine intellectuelle, et non pas qu'une routine physique (alignement, mouvement d'essai...). Je respecte parfois ma routine matérielle mais en la faisant sans la vivre vraiment, parce qu'en train de penser à autre chose de par ce processus mental négatif.

Vivre vraiment l'instant en conscience active est la clé, à mon très humble avis. My 2 c.

greg

Masculin
Nombre de messages : 3863
Age : 43
Ville : RP Ouest
Index : 2.6 pour la minorette
Citation favorite : If you know your ennemy, it is half of the victory .....
Date d'inscription : 27/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Invité le Mar 15 Nov 2011 - 10:54

Ce n'est qu'une histoire de définitions, souvent le fruit du vécu de chacun.

Je crois qu'il est important de retenir qu'il y a une manifestation physique mais également un processus interne et que c'est sur ce dernier que l'on peut agir. Le côté visible n'est que la conséquence d'un enchainement plus subtile qui peut, je persiste et signe, commencer par un chip raté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Paroles de Moe Norman

Message par Invité le Mar 15 Nov 2011 - 12:52

Paroles de Moe Norman :

If you get nervous or afraid in tournaments or playing in front of other people, it's because you place too much value on it. You think the competition is more important than it really is. If you stand on the tee and feel like you're about to cross Niagara Falls on a high wire with no safety net, there's no way you'll have enough trust in yourself to pull it off. They say the only way to master that is through experience, and it's true, but all that means is getting to know yourself better. The better you get to know yourself, the more you'll like and trust that person inside. I won a lot of tournaments because I get along with myself real well.


http://www.golfdigest.com/magazine/myshot_gd0411#ixzz1dmHnwSDv

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Michel TEICHET le Mar 15 Nov 2011 - 18:17

Folgan a écrit:

Donc, pour revenir au stress "impur" du golf, ok pour la palette technique, ok pour la respiration etc... mais qu'est ce qui fait que parfois on arrive à transformer tout ça en résultat positif et parfois ça vire à la catastrophe ?

Alors comme tu ne m'as pas "capté" et que donc j'ai dû mal m'exprimer... je reformule. STRESS pur voulais dire STRESS original ou authentique comme mécanisme de défense de l'organisme suite à une alerte, un danger. Ces mécanismes sont toujours actifs en nous malheureusement en sport mais ne nous sont plus d'utilité (encore plus au golf.)

Les codes ont changé mais le danger n'existe pas. Donc le stress original n'existe pas.
On va parler d'une autre forme de stress (mot qui devient utilisé) pour ma part je parlerai plus d'anxiété.

Je repasserai @++ )))

Michel TEICHET
PGA PRO

Masculin
Nombre de messages : 7669
Age : 45
Ville : Cannes
Index : Professeur 2° - Président PGA Paca Académie Autiero-Teichet (06)
Citation favorite : Celui qui ne change pas ses habitudes ne change pas ses résultats
Date d'inscription : 07/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coachingolf.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Rea le Mar 15 Nov 2011 - 19:58

Folgan a écrit:Beaucoup de choses intéressantes à creuser dans tout ça. il me semble reconnaitre des éléments de "putting zen" et autres Rotella.

J'aime beaucoup cet élément qui rappelle la dynamique colère-désespoir-reconstruction (ou pas) :
« Réaction d'alarme » : les forces de défense sont mobilisées
« Stade de résistance » : adaptation à l'agent stressant
« Stade d'épuisement » : inexorablement atteint si l'agent stressant est suffisamment puissant et agit longtemps...
Beaucoup de choses intéressantes à creuser dans tout ça.

Avoir conscience de ce processus est, dans mon fonctionnement, un élément important pour aller vers la parade.

Réa, du point de vue chimique, le cerveau revient-il vraiment à un état normal et au bout de combien de temps ? est ce que des astuces du style : boire, manger du sucre rapide, etc peuvent aider ou ce sont des placébos ?[/quote]



La demi vie de l'adrénaline est extrêmement courte et l'action des hormones dans le stress aigü aussi mais un stress chronique agit longtemps et fait des dégâts irréversibles: HTA, infarctus, ulcères...
La respiration joue un rôle important pour se calmer et les pensées positives permettent à obtenir une cohérence cardiaque.

rea


Dernière édition par Rea le Mer 16 Nov 2011 - 6:28, édité 1 fois

Rea
Modérateur Coachingolf Admin

Masculin
Nombre de messages : 8477
Age : 57
Ville : Fourqueux
Index : 9
Citation favorite : Faites l'inverse de ce que vous conseille votre instinct et vous serez certainement tout près d'un swing parfait.
Date d'inscription : 09/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par gerardvin le Mar 15 Nov 2011 - 21:16

greg a écrit:


Processus mental négatif n'est pas stress.

Le stress, c'est jambes en coton, mains moites, souffle court ...
Le stress, c'est que tu es physiquement crevé, tu pourrais dormir 15h, mais pourtant tu n'arrives pas à dormir, tu as en même temps les pieds gelés, et pourtant tu transpires comme un goret.
Le stress, c'est quand ta voix monte de deux octaves d'un coup et qu'en même temps une boule te bloque la trachée.

Le processus mental négatif, c'est le bon gros mental de poulpe qu'on a tous régulièrement. C'est la bouteille systématiquement à moitié vide. C'est le bunker qu'on voit par priorité au 15 mètres de green qui sont derrière. C'est l'obstacle d'eau qu'on cherche du regard alors qu'il est au fond à droite et que le fairway fait 15 fois sa largeur. C'est la clôture blanche qui est forcèment magnétique puisqu'on ne regarde qu'elle. C'est l'inutile décompte de coups et la pression injustifiée que l'on se fixe en "re-faisant son score" au lieu de préparer son coup. C'est la pensée polluante, même inconsciente, qui vient perturber une routine, une analyse de coup, une préparation, une décision et au final une mise en oeuvre.

Je pense être très rarement stressé sur un coup de golf, en revanche je pense être mentalement pollué ultra fréquemment.
Je ne ressens du vrai stress (physique) que quand je merde vraiment ma réflexion, ma préparation, et que je me retrouve avec un club en main, à 1/4 de seconde avant le take away, et que je ne sais pas du tout ce que je fous là, ce que je dois faire, et que du coup oui, j'ai un petit mouvement nerveux des jambes, une poussée de sueur, comme si il y avait un signal d'alerte du corps.

Pour moi, le meilleur moyen de lutter contre le processus mental négatif est de respecter une routine intellectuelle, et non pas qu'une routine physique (alignement, mouvement d'essai...). Je respecte parfois ma routine matérielle mais en la faisant sans la vivre vraiment, parce qu'en train de penser à autre chose de par ce processus mental négatif.

Vivre vraiment l'instant en conscience active est la clé, à mon très humble avis. My 2 c.

Très pertinent, tout ça!( comme d'habitude chez Greg....)
Comment peut-on ressentir du stress, alors que comme dit MT, on ne joue pas sa vie...
Il faut relativiser, il y a vraiment des choses plus graves dans la vie qu'un coup de golf raté!
(à ce titre, ça fait longtemps que je me serais suicidé!)
EN REVANCHE, je conçois que Patten soit stressé au tee 1 en championnat de France, mais c'est vraiment le cas limite.....
Et comme le disais plus haut je ne sais plus qui (j'ai la flemme de remonter), le fait de perdre 0,1 en compèt, c'est moins grave que la crise de la dette!

gerardvin

Masculin
Nombre de messages : 4029
Age : 73
Ville : Paris
Index : 22,2 objectif - de 20
Citation favorite : Don't drink water, fishes make love in it...
Date d'inscription : 25/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Minor swing le Mar 15 Nov 2011 - 22:48

Mon grain de sel sera court mais bref : Si le stress n'existait pas, le golf n'aurait aucun intérêt.
J'ai dit.

_________________
Directeur Général du groupe MINORETTE
http://jungolf.blogspot.com





Minor swing
Modérateur Principal Coachingolf

Masculin
Nombre de messages : 11570
Age : 99
Ville : Plessis-Robinson
Index : 23 la baisse se fera avec celle du chômage
Citation favorite : ah ?
Date d'inscription : 19/01/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://http://jungolf.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par lucky luc le Mer 16 Nov 2011 - 0:23

pas facile de trouver le mot exact pour traduire ce qu'on ressent.
Le mot stress me semble approprié même si entre le stress "pur" decrit par Michel où sa vie est en jeu et le stress du tee n°1 sous le regard des autres, il y a un océan. Le stress peut aussi avoir une connotation positive.
Je pense qu'en golf loisir le stress est quand même très limité et pas au point de se sentir mal physiquement. Ca suffit pour louper des coups et saloper sa carte mais pas au point d'être mal.
Lutter contre ce petit stress jouissif du tee n°1 comme le dit Minor, jamais, sans ça le golf n'aurait aucun intérêt.

lucky luc

Masculin
Nombre de messages : 3190
Age : 48
Ville : rueil
Citation favorite : heureux au jeu... heureux au jeu
Date d'inscription : 01/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Def le Mer 16 Nov 2011 - 10:25

En aviation par exemple, Il est nécessaire d'être dans un état de stress modéré.
Gros stress = danger
Pas de stress = danger
Donc stress modéré pour être lucide, conscient de tout, sans pour autant subir de l'anxiété.

Je pense que ça peut facilement se transposer au golf en remplaçant danger par non-performance. Sur le parcours, en étant conscient que en étant cool ou anxieux, ça ne marche pas, on peut soit se booster, soit relativiser.

Def

Masculin
Nombre de messages : 3114
Age : 40
Ville : Morgins
Index : 4.6
Citation favorite : Morgins mon oxygène
Date d'inscription : 19/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Invité le Mer 16 Nov 2011 - 12:23

Def a écrit:En aviation par exemple, Il est nécessaire d'être dans un état de stress modéré.
Gros stress = danger
Pas de stress = danger
Donc stress modéré pour être lucide, conscient de tout, sans pour autant subir de l'anxiété.

Je pense que ça peut facilement se transposer au golf en remplaçant danger par non-performance. Sur le parcours, en étant conscient que en étant cool ou anxieux, ça ne marche pas, on peut soit se booster, soit relativiser.
cling

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Valoche le Mer 16 Nov 2011 - 19:29

Def a écrit:En aviation par exemple, Il est nécessaire d'être dans un état de stress modéré.
Gros stress = danger
Pas de stress = danger
Donc stress modéré pour être lucide, conscient de tout, sans pour autant subir de l'anxiété.

Je pense que ça peut facilement se transposer au golf en remplaçant danger par non-performance. Sur le parcours, en étant conscient que en étant cool ou anxieux, ça ne marche pas, on peut soit se booster, soit relativiser.
Sauf qu'on joue souvent mieux quand on est décontracté. Quand on joue bien, sur le parcours, on se sent bien, et on ne ressent aucun stress. Donc c'est pas transposable.

Valoche

Masculin
Nombre de messages : 4017
Age : 45
Ville : Sassenage
Index : 8,8
Citation favorite : Aaaaarg !
Date d'inscription : 08/09/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par AP le Mer 16 Nov 2011 - 19:31

Horus a écrit:
Folgan a écrit:Donc, pour revenir au stress "impur" du golf, ok pour la palette technique, ok pour la respiration etc... mais qu'est ce qui fait que parfois on arrive à transformer tout ça en résultat positif et parfois ça vire à la catastrophe ?
L'interprétation.

Les choses, les événements, les autres, .... n'ont aucune influence sur nous. C'est l'interprétation que nous en faisons qui donne un sens à ces choses. Et ce sens donné agit sur notre état d'esprit.
Un angle de vue auquel j'adhère volontiers.Nous pouvons comprendre que la plupart du temps , sans généraliser pour autant , hein ! Nous créons notre réalité.

AP

Nombre de messages : 319
Age : 53
Date d'inscription : 12/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par AP le Mer 16 Nov 2011 - 19:53

Rea a écrit:
Folgan a écrit:Qu'est ce que "stress pur" ??

Dans quel sport ou activité se trouve-t-il ?

Le stress existe dans toute activité sportive mais surtout en compétition et se caractérise par une sécrétion d'hormones comme l'ACTH, le cortisol, l'adrénaline, l'ocytocine, ou la vasopressine. Le pouls s'accélère, la TA monte, la respiration devient rapide et on commence à transpirer plus que ne le voudrait le geste sportif .Et c'est là qu'on doit apprendre à gérer son stress par des méthodes de respiration, de concentration ou d'autosuggestion(bio feedback)

rea
Pour moi ce sont des manifestations corporelles qui accompagne un état interne plus communément appelé émotion ; La Peur . Toutefois ces manifestations pourraient tout aussi bien convenir à d'autres états tels que ; l'excitation , l'impatience , le plaisir produisant les mêmes sensations . Seule notre Interprétation de ces sensations est différente. Cette interprétation varie selon nos croyances personnelles d'ou parfois la nécessité de faire un travail en mode coaching sur celles-ci .

AP

Nombre de messages : 319
Age : 53
Date d'inscription : 12/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par jmtiger3 le Jeu 17 Nov 2011 - 21:04

AP a écrit:
Rea a écrit:
Folgan a écrit:Qu'est ce que "stress pur" ??

Dans quel sport ou activité se trouve-t-il ?

Le stress existe dans toute activité sportive mais surtout en compétition et se caractérise par une sécrétion d'hormones comme l'ACTH, le cortisol, l'adrénaline, l'ocytocine, ou la vasopressine. Le pouls s'accélère, la TA monte, la respiration devient rapide et on commence à transpirer plus que ne le voudrait le geste sportif .Et c'est là qu'on doit apprendre à gérer son stress par des méthodes de respiration, de concentration ou d'autosuggestion(bio feedback)

rea
Pour moi ce sont des manifestations corporelles qui accompagne un état interne plus communément appelé émotion ; La Peur . Toutefois ces manifestations pourraient tout aussi bien convenir à d'autres états tels que ; l'excitation , l'impatience , le plaisir produisant les mêmes sensations . Seule notre Interprétation de ces sensations est différente. Cette interprétation varie selon nos croyances personnelles d'ou parfois la nécessité de faire un travail en mode coaching sur celles-ci .

un1

Et de plus; sur l'instant, on ne peut pas lutter contre ses émotions par l'intellect. Les émotions sont provoquées par les (fausses) croyances ancrées en nous, et il faut donc travailler en amont pour les effacer (les croyances).

jmtiger3

Masculin
Nombre de messages : 8502
Age : 51
Ville : bordeaux
Index : 3.8 (lowest)
Citation favorite : Feel it and just Do it
Date d'inscription : 26/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Kes le Ven 18 Nov 2011 - 7:40

AP a écrit:Un angle de vue auquel j'adhère volontiers.Nous pouvons comprendre que la plupart du temps , sans généraliser pour autant , hein ! Nous créons notre réalité.

Je pense que c'est un peu plus que la "plupart du temps", c'est tout le temps. La réalité n'est que subjective, en fonction du contexte émotionnel et de la perception de chacun à un moment donné.

Le stress est lié à la peur, comme tu le disais plus haut, apprendre à se connaître pour maitriser ses peurs et ses émotions est je pense essentiel, et pas seulement dans le golf.

De quoi avez-vous peur au départ du trou n°1 ? certains pros jouent leur année, leur carte, leur salaire, leur "vie" en un sens, sur une seule compétition, et un travail sur la gestion du stress est je pense important de ce côté car les enjeux sont forts, sur des objectifs de vie et des valeurs essentielles.

Pour la plupart des amateurs, les enjeux, et donc les peurs associées, relativisés à ce qui touche chacun sans sa vie, sont bien souvent très faibles. Quand on prend conscience de tout ça, les peurs s'estompent et le stress s'apprivoise encore mieux.

Par exemple, si on pense à ses amis, sa famille, ses enfants, sa situation professionnelle, le fait qu'on a la capacité et le plaisir de jouer au golf, et peut-être bien d'autres choses encore plus personnelles, et qu'on relativise tout ça à une compétition ou le risque est de prendre 0.1, on prends vite conscience qu'on s'est construit et positionné dans une réalité fermée sur l'extérieur, et que son importance est toute relative. Je crois que pour faire court, on parle de "prendre du recul" Wink

Kes

Masculin
Nombre de messages : 402
Age : 41
Ville : Velizy (78)
Index : 8.6
Date d'inscription : 11/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Minor swing le Ven 18 Nov 2011 - 11:45

Kes a écrit:

De quoi avez-vous peur au départ du trou n°1 ?Pour la plupart des amateurs, les enjeux, sont bien souvent très faibles. Quand on prend conscience de tout ça, les peurs s'estompent et le stress s'apprivoise encore mieux.
Tu n'as pas conscience de la pression sur Horus et Gérarvin lorsqu'ils ont drivé devant toute la Minor-académie à 11h sur le 1. La preuve ils ont gagné !

_________________
Directeur Général du groupe MINORETTE
http://jungolf.blogspot.com





Minor swing
Modérateur Principal Coachingolf

Masculin
Nombre de messages : 11570
Age : 99
Ville : Plessis-Robinson
Index : 23 la baisse se fera avec celle du chômage
Citation favorite : ah ?
Date d'inscription : 19/01/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://http://jungolf.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Folgan le Ven 18 Nov 2011 - 12:24

l'anné prochaine je travaille sur un projet de mesure du stress des patients sous anesthésie générale par analyse de l'haleine.

Si nous cherchons des cobayes éveillés je penserais à vous.

Prenez un chewing gum Emile lolll

Folgan

Féminin
Nombre de messages : 4470
Age : 47
Ville : Massy
Citation favorite : Ab imo pectore
Date d'inscription : 18/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Minor swing le Ven 18 Nov 2011 - 12:55

Folgan a écrit:l'anné prochaine je travaille sur un projet de mesure du stress des patients sous anesthésie générale par analyse de l'haleine.

Si nous cherchons des cobayes éveillés je penserais à vous.

Prenez un chewing gum Emile lolll
Ceux qui puent de la gueule? J'ai les noms!

_________________
Directeur Général du groupe MINORETTE
http://jungolf.blogspot.com





Minor swing
Modérateur Principal Coachingolf

Masculin
Nombre de messages : 11570
Age : 99
Ville : Plessis-Robinson
Index : 23 la baisse se fera avec celle du chômage
Citation favorite : ah ?
Date d'inscription : 19/01/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://http://jungolf.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Rea le Ven 18 Nov 2011 - 14:56

Folgan a écrit:l'anné prochaine je travaille sur un projet de mesure du stress des patients sous anesthésie générale par analyse de l'haleine.

Si nous cherchons des cobayes éveillés je penserais à vous.

Prenez un chewing gum Emile lolll

C'est quoi, cette blague ?

En tout cas, de toute ma carrière celui qui puait le plus de la gueule que j'ai endormi était un anesthésiste.

rea

Rea
Modérateur Coachingolf Admin

Masculin
Nombre de messages : 8477
Age : 57
Ville : Fourqueux
Index : 9
Citation favorite : Faites l'inverse de ce que vous conseille votre instinct et vous serez certainement tout près d'un swing parfait.
Date d'inscription : 09/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par damien le Ven 18 Nov 2011 - 15:41

Rea a écrit:
Folgan a écrit:l'anné prochaine je travaille sur un projet de mesure du stress des patients sous anesthésie générale par analyse de l'haleine.

Si nous cherchons des cobayes éveillés je penserais à vous.

Prenez un chewing gum Emile lolll

C'est quoi, cette blague ?

En tout cas, de toute ma carrière celui qui puait le plus de la gueule que j'ai endormi était un anesthésiste.

rea

ça devait être le stress...

damien

Masculin
Nombre de messages : 3836
Age : 42
Ville : LBRER
Index : 11
Citation favorite : Let's go !
Date d'inscription : 23/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Horus le Ven 18 Nov 2011 - 18:41

Kes a écrit:
AP a écrit:Un angle de vue auquel j'adhère volontiers.Nous pouvons comprendre que la plupart du temps , sans généraliser pour autant , hein ! Nous créons notre réalité.

Je pense que c'est un peu plus que la "plupart du temps", c'est tout le temps. La réalité n'est que subjective, en fonction du contexte émotionnel et de la perception de chacun à un moment donné.

un1 La réalité est la réalité, mais dans notre esprit, nous n'en percevons (représentons) qu'une infime partie, sélectionnée en effet selon le contexte émotionnel, mais aussi physiologique de chacun, culturel, personnel, contextuel, ...... Nous créons constamment notre réalité en fonction de la vraie réalité passée au travers de nos propres filtres. La carte n'est pas le territoire

Horus

Masculin
Nombre de messages : 474
Age : 49
Ville : Avignon
Index : 10
Date d'inscription : 18/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Folgan le Ven 18 Nov 2011 - 19:06

Rea a écrit:...C'est quoi, cette blague ?...
je t'en dirai plus quand ça arrivera dans les labo.

Folgan

Féminin
Nombre de messages : 4470
Age : 47
Ville : Massy
Citation favorite : Ab imo pectore
Date d'inscription : 18/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Minor swing le Ven 18 Nov 2011 - 19:37

On classe ça dans philosophie ou sociologie? ben quoi je bosse moi
perso je pencherais pour la 2 vu ce fabuleux bouquin

_________________
Directeur Général du groupe MINORETTE
http://jungolf.blogspot.com





Minor swing
Modérateur Principal Coachingolf

Masculin
Nombre de messages : 11570
Age : 99
Ville : Plessis-Robinson
Index : 23 la baisse se fera avec celle du chômage
Citation favorite : ah ?
Date d'inscription : 19/01/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://http://jungolf.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par gerardvin le Ven 18 Nov 2011 - 21:23

Minor swing a écrit:
Kes a écrit:

De quoi avez-vous peur au départ du trou n°1 ?Pour la plupart des amateurs, les enjeux, sont bien souvent très faibles. Quand on prend conscience de tout ça, les peurs s'estompent et le stress s'apprivoise encore mieux.
Tu n'as pas conscience de la pression sur Horus et Gérarvin lorsqu'ils ont drivé devant toute la Minor-académie à 11h sur le 1. La preuve ils ont gagné !
Non, quand j'ai vu la qualité du drive de Didier sur le n° 1, je n'avais plus de pression, car je pouvais faire 50 m , ça n'avait pas d'importance, en revanche comme je jouais le 2ème coup, elle est revenue...!

gerardvin

Masculin
Nombre de messages : 4029
Age : 73
Ville : Paris
Index : 22,2 objectif - de 20
Citation favorite : Don't drink water, fishes make love in it...
Date d'inscription : 25/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Trouenun le Dim 20 Nov 2011 - 22:07

Ayant pratiqué un autre sport à un niveau bien supérieur, je ne comprends pas comment on peut être "stressé" pour une simple compète de 18 trous.
Bien entendu, pour une compétition en équipe, j'admets qu'une certaine pression s'installe afin de ne pas décevoir son ou ses équipier(s).
Ceci dit, plus je commence à comprendre ce qui constitue un swing, moins je ressens la pression.
Je pense que le stress résulte du fait que l'on va devoir envoyer la balle sans savoir comment on aura fait et quelle en sera la conséquence.
Evidemment, si l'on a le mental du gars qui doit toujours être le meilleur...alors le stress est permanent.
Finalement, c'est un sport de fou mais cela reste aussi un jeu.

Trouenun

Masculin
Nombre de messages : 136
Age : 72
Ville : Chatelet
Citation favorite : Le rythme et la coordination sont les deux règles incontournables du golf, mais personne ne sait les enseigner. (Bobby Jones)
Date d'inscription : 25/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion du stress sur le parcours

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum