Pro, ok, mais quel niveau ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Eric le Mar 14 Déc 2004 - 15:25

Je viens d'apprendre que dans le monitorat de Golf, il y avait plusieurs niveaux, 3 ai-je saisi.
La majorité des pros est de niv 1 ... et les niv 3 sont trop casaniers pour avoir eu envie de rentrer sur le circuit Wink

Qu'en est-il exactement, doit-on avoir les mêmes attentes avec chacun, faut-il plus viser "l'élite" pour rêver passer à un chiffre ?
Ou bien ces derniers sont réservés aux Pros eux-mêmes ?

Merci

Eric

Masculin
Nombre de messages : 152
Age : 50
Ville : Boulogne
Index : 11.1
Citation favorite : Le golf est un sport pacifique qui se joue violemment de l'intérieur
Date d'inscription : 15/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Little Tiger le Mar 14 Déc 2004 - 18:55

J'ai juste déplacé le sujet car pas dans la bonne rubrique de départ ! Smile

Little Tiger

Masculin
Nombre de messages : 1810
Age : 49
Ville : Troyes
Index : 12.7
Citation favorite : Carpe Diem
Date d'inscription : 12/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.photographedetroyes.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Michel TEICHET le Mer 15 Déc 2004 - 16:33

BEES 1 = Niveau 4 avec la rénovation des diplômes actuelle c'est devenu le BP1

BEES 2 = Niveau 2 devenu BP2

BEES 3 est très rare, seulement 2 ou 3 en France dans le golf. Il ne se passe pas en fait par les BEES 2.

Pour être Pro (enseignant) en France et prétendre à l'exam d'entrée, il faut jouer en Gprix 2 cartes dans l'année à 7 maximum. Ce qui à mon avis est trop haut sachant que (pour moi) ça devrait être situé à 3 max.*

Pour être Pro du circuit, c'est des cartes d'accès où l'on va prendre les X meilleurs chaque année. Les scores sont sous le Par, notamment pour l'accès au grand tour.

Mais la loi est la loi. Il y a d'autres critères d'entrée, mais il est conseillé d'avoir connu le haut niveau pour mieux pouvoir enseigner par la suite.

@+

Michel TEICHET
PGA PRO

Masculin
Nombre de messages : 7669
Age : 45
Ville : Cannes
Index : Professeur 2° - Président PGA Paca Académie Autiero-Teichet (06)
Citation favorite : Celui qui ne change pas ses habitudes ne change pas ses résultats
Date d'inscription : 07/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coachingolf.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Laurent Jockschies le Mer 15 Déc 2004 - 22:18

Le niveau du diplôme renseigne sur la qualification "officielle" de l'enseignant, mais le plus important, c'est la qualification réelle du Pro ! Quelles sont ses conceptions ? Quels sont ses résultats ? Sa réputation ?
Pour moi, la qualification initiale du Pro ne reflète pas forcément ses compétences.

_________________
Laurent Jockschies
Administrateur Forum
Pro et Coach de joueurs professionnels
Académie PuttingZone France
www.lj-golf-academie.com
Centre d'entraînement de Villiers-sur-Marne (94)

Laurent Jockschies

Masculin
Nombre de messages : 7555
Age : 45
Ville : PARIS
Index : Pro
Citation favorite : Be up !
Date d'inscription : 12/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lj-golf-academie.com

Revenir en haut Aller en bas

De l'inégalité

Message par Invité le Mar 28 Déc 2004 - 16:08

Nous ne sommes pas égaux, pas plus devant une balle de golf que devant autre chose. Chacun de nous est né avec un cerveau doté de connexions de qualité et de quantité différentes, de masses musculaires plus ou moins riches en fibres rapides, de capsules articulaires plus ou moins souples, de bras plus ou moins longs...
Les enseignants viennent tous du haut niveau ce qui signifie qu'à la base ils étaient tous beaucoup plus sportifs et beaucoup plus doués que la moyenne de ceux à qui ils enseignent une activité neuro musculaire complexe;
Celà me semble un aspect particulier de l'enseignement du golf: les qualités naturelles proprioceptives et de coordination des enseignants leur rend très difficile la compréhension des difficultés de leurs éléves dépourvus de ces facultés. Le pro de golf est comme un homme doué d'une acuité visuelle exceptionnelle qui voudrait apprendre à lire à un aveugle !... c'est très difficile de comprendre les manques des autres quant on n les a jamais subis; Je me suis rendu compte de ça en devenant précocement légérement presbyte alors que j'avais une acuité visuelle ( vérifiée) exceptionnelle: je suis brutalement devenu comme la moyenne, et celà m'a été un inconfort insupportable!
et j'ai réalise que j'avais enseigné la chirurgie à des gars dont je ne comprenais pas les difficultés à faire des choses pourtant évidentes car je ne pouvais pas comprendre qu'ils étaient pas " surdoués en vision" comme je l'avais toujours été. Maintenant que je sais ce que c'est d'y voir " normalement " je leur expliquerai différement.

Je ne sais pas si je me fais bien comprendre ?

Le bon pro de golf ne serait il pas un gars pas très doué qui à beaucoup travaillé pour avoir un handicap à 1 chiffre et qui de ce fait comprend mieux les problèmes de la majorité de ses élèves pas très doués ?

Un peu de provoc ça stimule !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Laurent Jockschies le Mar 28 Déc 2004 - 16:43

Le bon pro de golf ne serait il pas un gars pas très doué qui à beaucoup travaillé pour avoir un handicap à 1 chiffre et qui de ce fait comprend mieux les problèmes de la majorité de ses élèves pas très doués ?
Je vous renvoie à ma réponse au sujet "Mérite réflexion..." dans la partie "Coaching" à propos de Leadbetter et Perrin

Laurent

Laurent Jockschies

Masculin
Nombre de messages : 7555
Age : 45
Ville : PARIS
Index : Pro
Citation favorite : Be up !
Date d'inscription : 12/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lj-golf-academie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'inégalité

Message par Michel TEICHET le Mar 28 Déc 2004 - 16:59

chameaud a écrit:
Le bon pro de golf ne serait il pas un gars pas très doué qui à beaucoup travaillé pour avoir un handicap à 1 chiffre et qui de ce fait comprend mieux les problèmes de la majorité de ses élèves pas très doués ?

Un peu de provoc ça stimule !

Le bon pro est le pro qui fait progresser ses élèves. L'excellent pro est le pro qui enseigne la technique, l'esprit, qui boost les émotions et qui inspire.
@+

Michel TEICHET
PGA PRO

Masculin
Nombre de messages : 7669
Age : 45
Ville : Cannes
Index : Professeur 2° - Président PGA Paca Académie Autiero-Teichet (06)
Citation favorite : Celui qui ne change pas ses habitudes ne change pas ses résultats
Date d'inscription : 07/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coachingolf.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par lejardinier le Mar 28 Déc 2004 - 21:18

tout d abord le niveau des brevet d etat dépend soit
- des diplômes scolaires / universitaires et ou
- du niveau technique sportif

si effectivement les 99% des prof sont be 1 ce n est pas parce qu ils sont casaniés mais plutot parce que le be2 est tellement chiant a passer pour le peu qu il rapporte qu il en devient inutile.

j aurai tendance a dire que les be2 et 3 sont plutot pour les carrieristes des fédérations et encore par moment c est raté !( il faut aussi du cooptage ).


je nuancerais les propros "pro et excellent pro" car pour ma part il ne peut y avoir ces nuances car elles reviendraient a dire, que l un est meilleur que l autre et du coups eviter le plus mauvais.

Un professeur est quelqu un qui apprend des notions a un autre et cela met en évidence plusieurs notions :

- un bon prof n est pas forcément un sportif haut niveau pour preuve toutes nos fédé, nos sportifs haut niveau ont des professeurs qui n en sont pas issus et elles réussissent plutot bien non ? d ailleurs question bêe qui est le prof de tiger ? de vinjh ? je suis incapable de le dire et pourtatn numéro 1 mondiaux non ?. Plusieurs points explique ce phénomène,

-tout d abord un compétiteur fait involontairement ou volontairement ( je le mets dans ce sens volontairement ) de la rétention d informations ( loi de parkinson appliquée ).
- ensuite il n est pas forcément pédagogue ( nous reviendrons sur ce point par la suite ) car c est justemetn qqn qui a tout sacrifié pour arriver ou il est. Et souvent il ne comprendra pas l echec, la difficulté et le manque d implication de l autre.

La notion de professeur = haut sportif doit être balayé car ici c st une approche de technicien et non d enseignant. Au mieux vous en faites un instructeur pour des sportifs eux même semi pro ou pro voire eclairé. AU pire vous le jetez immédiatement car il va vous "flinguer" le quidam lambda qui vient pour se détendre ou se faire plaisir.
J ai l occasion de vendre de temps à autre du matériel de golf au magasin de mon pro et 75 % des joueurs/acheteurs sont 20+ , si vous leur mettez ce gugus entre les pattes ils partent et vous vous retrouvez avec une fédé en peau de chagrin.

Pour ma part un professeur/enseignant est qqn qui DOIT présenter les points suivants :
- techinique ( évident car il va montrer et c est plus fort que n importe quelle phrase ) au karaté nous prenons des instructeurs et professeurs ceinture marron et noire. La ceinture noire1er dan n importe quel comique peu l obtenir ( obtention avec 5 timbres fédéraux et quelques tests évident )et généralemetn la marron est l anti chambre alors autant les prendre aussi dans le lot.

- physique / psychologique ( il doit correspondre a ce lque l on s imagine du et de la discipline ( la crédibilité est la base d un enseignement )

-PEDAGOGIQUE c est la dessus qu il faut jouer pour faire progresser qqn.

pour ma part je défini un bon prof par 3 principes ( vous l aurez compris j ai fait passé les monitorats karaté ( sans parler des professeurs de l education nationale))
- il a réussi a me faire sortir de la salle / dojo / club house en ayant réussi à me faire faire ou apprendre qqc que je ne connaissais pas.

- il a réussi a me le faire comprendre sans forcer ( le fameux feeling )

- enfin il a réussi a me faire prendre conscience que je pouvais lui filer mes gosses entres ses mains ( meme si j en ai pas eh eh eh ).

l approche d un pro a un chiffre de 3 est a mon avis une vision réductrice sur :

- le développement de la fédé et des joueurs plus il y aura de prof plus ily aura la possibilité d avoir des joeurs car peu de pro = prix élevé des leçons.

- un 3 a quoi de plus qu un 7 ? sur 95 ¨% des joueurs prenant des cours ils sont 30-50 d index alors bof bof ceux qui sont en dessous vont faire le tropisme suivant :

ou est le pro adéquate a mon niveau permettant de me faire progresser.



voila en espérant ne pas avoir été pompeux et longué

cordialement

lejardinier

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 08/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Michel TEICHET le Mar 28 Déc 2004 - 22:09

Cher "Jardinier",

Le professeur de Tiger woods a un niveau de BEES 2 + expérience sachant que l'équivalent du BEES 1 dans le golf aux USA se passe en 4 ans, et la fonction est très différente de la notre.

Je pense que ce que tu dis est vrai mais n'est pas transposable dans le golf. (cf karaté ---golf)

Je pense connaître parfaitement le milieu des Pros (de golf) en France et en aucun cas le BEES 2 est "SUPERIEUR" à un autre diplôme. Un Pro BEES 1 peut être un maître s'il sait inspirer ses élèves et donc je maintien mes propos. Le BEES 2 donne des compétences supplémentaires à un pro qui souhaite se voir confier de nouvelles missions, on peut aussi affirmer qu'une personne qui passe son BEES 2 n'a pas envie de dormir.

Quant à la question de "Bon", "Moins bon" ou Exellent c'est très schématique mais par exemple n'y a t-il que des bons journalistes ? Le schéma doit se produire dans toutes les corporations.

Je confirme donc mes propos il y a des bons pros et des excellents pros, et cela n'a rien à voir avec le niveau de jeu. Par contre il est facile de comprendre que plus le Pro a connu le haut niveau et plus il sera apte à résoudre les problèmes des bons joueurs et comme "qui peut le plus peut le moins" je pense qu'il se balladera pour le reste s'il est passionné et altruiste.

Enfin, c'est aux élèves d'apprécier qui est bon ou moins bon pour eux et on peut aussi être un bon pro et faire du mauvais taff avec un joueur et inverse (c'est à dire ne pas faire ce qui est écris dans "les livres", avoir peu d'expériences et réussir à faire un travail de qualité avec des résultats.

Mais bon, si le mot "Maître" a été créer.....ce n'est pas pour rien.

Tu fais souvent référence aux Pro(fesseurs) dans les arts martiaux, c'est ton domaine, j'ai aussi fréquenté ce milieu et ai pu observer la diversité des pros, certain bons, d'autres très médiocres et des excellents. Donc, je n'ai aucun problème à différencier les compétences et quelque soit le domaine.

Maintenant là où je te rejoins c'est que le diplôme est une chose, ce que l'on en fait en est une autre.

Pour le reste de ton post, je suis en accord avec toi.

Bonne nuit !


Dernière édition par le Mer 29 Déc 2004 - 7:14, édité 10 fois

Michel TEICHET
PGA PRO

Masculin
Nombre de messages : 7669
Age : 45
Ville : Cannes
Index : Professeur 2° - Président PGA Paca Académie Autiero-Teichet (06)
Citation favorite : Celui qui ne change pas ses habitudes ne change pas ses résultats
Date d'inscription : 07/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coachingolf.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Sébastien le Mar 28 Déc 2004 - 22:14

Bah moi ça m'embeterait d'etre meilleur que mon pro .. il perdrait de la crédibilité à mes yeux.

Sébastien

Masculin
Nombre de messages : 964
Age : 38
Ville : Bondues
Index : 3.9
Citation favorite : si on ne joue pas ... on ne gagne pas
Date d'inscription : 12/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Michel TEICHET le Mar 28 Déc 2004 - 22:18

lejardinier a écrit:tout d abord le niveau des brevet d etat dépend soit
- des diplômes scolaires / universitaires et ou
- du niveau technique sportif

si effectivement les 99% des prof sont be 1 ce n est pas parce qu ils sont casaniés mais plutot parce que le be2 est tellement chiant a passer pour le peu qu il rapporte qu il en devient inutile.


L'entrée en BEES 1 demande 4 épreuves en golf :

- 1 une rédaction
- 2 un clinic devant des Pros
- 3 deux cartes à moins de 7 en Gprix sur l'année
- 4 un entretien

+ un tronc commun général

140 candidats chaque année : 30 de pris + un nouveau système de formation récemment mis en place où l'on rajoute encore 20 élèves environ.

Le passage du BEES 2 Golf n'est pénible à passer que pour les "casaniers".
(Exeption pour les pros qui ne peuvent y aller en raison de leurs responsabilités en club, car il est vrai qu'il faut se rendre disponible) quoi qu'il en soit la formation est de 15 semaines sur 2 ans, du lundi midi au vendredi midi, ce qui permet de rejoindre son club en WE, donc avec un peu de volonté.....

Il est facile de dire que cela n'amène à rien comme ça on se donne moins de mal, mais après tout chacun gère sa carrière comme il l'entend....tant que les élèves progressent.

Je tiens d'ailleurs à indiquer puisque l'occasion s'y prête, que la formation BEES 2 de Montpellier est de très grande qualité, c'est une fierté d'y passer, je regrette qu'il n'y ai pas le BEES 3 ! Shocked

@++

Michel TEICHET
PGA PRO

Masculin
Nombre de messages : 7669
Age : 45
Ville : Cannes
Index : Professeur 2° - Président PGA Paca Académie Autiero-Teichet (06)
Citation favorite : Celui qui ne change pas ses habitudes ne change pas ses résultats
Date d'inscription : 07/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coachingolf.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Laurent Jockschies le Mer 29 Déc 2004 - 7:33

J'ai été membre du Jury du Brevet d'Etat Golf pendant 8 ans, ainsi que des différents examens d'netrée en formation. Je crois d'abord que le BEES2 ne revêt pas la même importance pour toutes les disciplines sportives. Dans certaines activités, il est une obligation pour accéder à un certain statut de reconnaissance ou de rémunération. Ce n'est pas le cas pour le golf, où les enseignants sont avant tout considérés d'abord comme des "Pros" par le grand public. Mais il reste que les contenus théoriques et pratiques du BEES1 sont limités Si beaucoup de Pros en restent là, d'autres souhaitent approfondir leur formation, devenir plus performants. Pour cela, il y a le BEES2 qui apporte un vrai contenu, avec un tronc commun important, mais il ya aussi toutes les autres formations de la vie ! Certains n'ont pas besoin de formations officielles pour se perfectionner : le golf fait partie de ces disciplines où les échanges et toutes les occasions de formation existent pour ceux qui souhaitent s'en donner la peine. D'ailleurs, c'est ainsi que cela se passe dans la plupart des autres pays : beaucoup de "Pros" de golf prennent en charge eux-mêmes leur formation en allant voir les autres, en participant à des séminaires, en allant à la pêche aux informations. Cette attitude, qui conduit concrètement à affirmer ses différences par rapport aux autres, à faire savoir son savoir-faire, à se distinguer, n'existe pas, ou très peu en France du fait de l'existence de Brevets d'Etat à plusieurs niveaux.
Il n'existe pas de règles pour devenir un bon enseignant. Il existe un cadre, certains se limitent à ce cadre, d'autres vont voir ailleurs, il en est ainsi de bien des métiers, et un diplôme n'est jamais qu'un diplôme, il ne représente rien d'autre pour moi qu'une base légale, mais il est faux de dire que le BEES2 est "inutile". Il représente dans le cas du golf une solide base pour se perfectionner, même s'il existe bien d'autres voies... comme je viens de l'indiquer.

_________________
Laurent Jockschies
Administrateur Forum
Pro et Coach de joueurs professionnels
Académie PuttingZone France
www.lj-golf-academie.com
Centre d'entraînement de Villiers-sur-Marne (94)

Laurent Jockschies

Masculin
Nombre de messages : 7555
Age : 45
Ville : PARIS
Index : Pro
Citation favorite : Be up !
Date d'inscription : 12/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lj-golf-academie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par lejardinier le Ven 31 Déc 2004 - 18:59

il est inéluctable qu un prof se fasse battre par son élève pour 2 raisons :

- le professorat tue le pratiquant , le temps qu il consacre a donner des cours , il ne le consacre pas a son sport de ce fait a terme il perd.

- enfin souvent le prof est plus agé que l élève donc le temps va faire son office.

si le bees2 golf est plus utile est complet que karaté et plongée alors cool. Sinon avoir le bees 1 ne dispense en rien de poursuivre des stages divers pour un approfondissemetn de sa technique et connaissance.

depuis l obtention de mon be en 89 j ai du faire une 100 aie de stages dans mon sport pour justement ameliorer mes connaissances et ainsi les dispenser aux profs et pratiquants. Le be2 n est venu que par équivalence et responsabilité dirons nous!

sinon bonne et heureuse année a toutes et tous

lejardinier

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 08/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Minor swing le Jeu 20 Jan 2005 - 16:45

Si jamais le débat entre les pros et Le Jardinier s'envenimait, je ne conseillerais pas aux pros d'en venir aux mains avec lui

Minor swing
Modérateur Principal Coachingolf

Masculin
Nombre de messages : 11570
Age : 99
Ville : Plessis-Robinson
Index : 23 la baisse se fera avec celle du chômage
Citation favorite : ah ?
Date d'inscription : 19/01/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://http://jungolf.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2005 - 16:51

Pourquoi ? il a la main verte ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Michel TEICHET le Jeu 20 Jan 2005 - 16:57

Minor swing a écrit:Si jamais le débat entre les pros et Le Jardinier s'envenimait, je ne conseillerais pas aux pros d'en venir aux mains avec lui

Est-ce de l'humour au 3ème degré ? Question

Michel TEICHET
PGA PRO

Masculin
Nombre de messages : 7669
Age : 45
Ville : Cannes
Index : Professeur 2° - Président PGA Paca Académie Autiero-Teichet (06)
Citation favorite : Celui qui ne change pas ses habitudes ne change pas ses résultats
Date d'inscription : 07/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coachingolf.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Minor swing le Jeu 20 Jan 2005 - 17:12

Non! Il a passé tous les degrés en Karaté (si j'ai bien lu), l'avertissement est donc au 1er degré affraid

Minor swing
Modérateur Principal Coachingolf

Masculin
Nombre de messages : 11570
Age : 99
Ville : Plessis-Robinson
Index : 23 la baisse se fera avec celle du chômage
Citation favorite : ah ?
Date d'inscription : 19/01/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://http://jungolf.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Michel TEICHET le Jeu 20 Jan 2005 - 17:16

Ok donc de "l'humour"...Tu sais MS, on est là pour défendre et partager des idées, c'est tout !

Bien à toi,

Michel T

Michel TEICHET
PGA PRO

Masculin
Nombre de messages : 7669
Age : 45
Ville : Cannes
Index : Professeur 2° - Président PGA Paca Académie Autiero-Teichet (06)
Citation favorite : Celui qui ne change pas ses habitudes ne change pas ses résultats
Date d'inscription : 07/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coachingolf.com

Revenir en haut Aller en bas

Les pros....

Message par Pierre BOTTONI le Sam 22 Jan 2005 - 21:27

En prenant votre discussion un peu tard, je pense que le pro à maitriser plus ou moins son sujet (ancien joueur d'un circuit) mais n'a pu ou ne voulait pas tenter l'aventure plus loin. Le pro que vous attendez dans vos clubs est un pro enseignant qui vous permette de progresser et d'évoluer vers le niveau que vous souhaitez atteindre... sauf pour quelques exceptions, il n'a pas besoin d'un niveau de circuit européen. Le pro en France est formé à l'évolution des swings de golf beaucoup s'interessent à l'ensemble de l'activité sportive des clubs, donc des joueurs, il est évident qu'il veut accompagner ses élèves vers des résultats meilleurs et pourquoi pas le haut niveau !!!

Pierre BOTTONI

Nombre de messages : 2
Ville : Ozoir-la-Ferrière
Index : PGA
Citation favorite : Carpe diem
Date d'inscription : 12/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

quel niveau ?

Message par golfworld le Ven 23 Déc 2005 - 18:43

Et au niveau handicap un pro , combien il joue ? Est ce que tous les pros (enseignants) ont le meme niveau ?
dernière question: est ce que tous les enseignants de golf sont de anciens pros qui ont tenté les cartes d'accés au circuit et echoué? (sans être indiscrets)

golfworld

Nombre de messages : 40
Ville : Nice
Citation favorite : "Les vrais golfeurs vont au bureau pour se détendre."
Date d'inscription : 22/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Michel TEICHET le Ven 23 Déc 2005 - 18:51

Les pros ont un statut officiel de 0.

On y trouve des ex joueurs de circuits, des enseignants avec des niveaux de jeu différents, des anciens amateurs de haut niveau etc...leurs niveaux actuels sont variables en fonction de leur investissement dans le jeu qui est proportionnel à leur agenda de leçons ou autre investissement en club, ligue, ffg etc. Ensuite vient l'age...

Voilà, tu vas nous ressortir tous les anciens posts GWorld ?

@+
Very Happy

Michel TEICHET
PGA PRO

Masculin
Nombre de messages : 7669
Age : 45
Ville : Cannes
Index : Professeur 2° - Président PGA Paca Académie Autiero-Teichet (06)
Citation favorite : Celui qui ne change pas ses habitudes ne change pas ses résultats
Date d'inscription : 07/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coachingolf.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'inégalité

Message par philette le Ven 23 Déc 2005 - 20:30

chameaud a écrit:
Celà me semble un aspect particulier de l'enseignement du golf: les qualités naturelles proprioceptives et de coordination des enseignants leur rend très difficile la compréhension des difficultés de leurs éléves dépourvus de ces facultés. Le pro de golf est comme un homme doué d'une acuité visuelle exceptionnelle qui voudrait apprendre à lire à un aveugle !... c'est très difficile de comprendre les manques des autres quant on n les a jamais subis; Je me suis rendu compte de ça en devenant précocement légérement presbyte alors que j'avais une acuité visuelle ( vérifiée) exceptionnelle: je suis brutalement devenu comme la moyenne, et celà m'a été un inconfort insupportable!
et j'ai réalise que j'avais enseigné la chirurgie à des gars dont je ne comprenais pas les difficultés à faire des choses pourtant évidentes car je ne pouvais pas comprendre qu'ils étaient pas " surdoués en vision" comme je l'avais toujours été. Maintenant que je sais ce que c'est d'y voir " normalement " je leur expliquerai différement.

Je ne sais pas si je me fais bien comprendre ?

Le bon pro de golf ne serait il pas un gars pas très doué qui à beaucoup travaillé pour avoir un handicap à 1 chiffre et qui de ce fait comprend mieux les problèmes de la majorité de ses élèves pas très doués ?

Un peu de provoc ça stimule !

C'est se qui m'a toujours motivée pour devenir enseignante de golf. Je ne suis pas particulièrement douée, je suis très motivée, par contre, j'ai me le golf et j'aime faire partager un plaisir simple, en fait, de façon construite et structurée. Je crois fermement, que, légitimement, cela devrait suffir (c'est un peu schématique quand-même, je suis d'accord). Sur 350 000 licencié, combien font du haut niveau? Combien en feront un jour?. Il m'est facile de comprendre les difficultés de coordination d'un pratiquant, en en ayant eu moi même. L'autre voie que je vois néanmoins, c'est un vrai pro qui est capable de tirer l'élève selon des critères bio-mecaniques, de morpholgie, ... c'est issu d'une reflexion sur la "mécanique".
Et là, l'aspect mental ne rentre pour moi que très peu en ligne de compte, car nous sommes dans un context hors compétition.

Par contre, pour amener des élèves à bon et haut niveau, je crois aussi qu'il faille que le pro ai connu cela. Et qu'il mette son élève sur la piste d'un travail à la fois technique et mental, et que le pratiquant de haut niveau soit entièrement tourné vers sa pratique golfique avec choix et sacrifices à la clé. Mais cela concerne qu'un pourcentage très faible.


smurfin

philette

Nombre de messages : 311
Index : 10
Citation favorite : go!
Date d'inscription : 14/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pro, ok, mais quel niveau ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum