Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Message par jmtiger3 le Mer 4 Mar 2009 - 10:30

Rappel du premier message :

Je lance un débat qui me tient à coeur :

Question : "Pourquoi au Golf, on ne pourrait pas devenir assez performant si on se concentrait quasi-exclusivement sur la phase de frappe, et donc l'impact ?">

Comme il a été rapporté récemment sur le forum, Pete Sampras pense qu'au Tennis, sa propre technique n'a pas eu besoin d'évoluer pour devenir pourtant un des plus grands champions.
Alors qu'au Golf, il lui semble que "tout" le monde est préoccupé par "améliorer sa mécanique" de swing...

Je me souviens qu'au Tennis aussi, l'impact est l'élément fondamental puisqu'il conditionne entièrement le résultat. On n'avait nullement besoin de se préoccuper de son BS (quelques éléments généraux, sans avoir besoin d'être très précis suffisait) -> on ne se concentrait uniquement que sur la répétition, en focalisant son intention sur la zone de frappe.

Pour en revenir au swing de Golf, où les réactions en chaîne semblent plus déterministes et importantes, pourquoi ne pourrait-on pas apprendre tout simplement à "diriger / corriger" ses mains (et son corps) dans la phase de frappe afin de s'assurer d'un bon chemin de club et d'un bon impact ? Quelle serait la limite d'une telle "approche" ?

Il suffirait alors de travailler (par répétition) la coordination de sa phase de frappe, en ressentant les éléments essentiels c'est à dire :
- lancer
- point d'impact
- extension
- chemin de club
- release
- transfert
- synchronisation entre les bras et le corps
- équilibre
- angle d'attaque
- vitesse

Cela peut paraître une liste assez longue, mais en fait les sensations associées peuvent presque être percues "comme un tout" ...

jmtiger3

Masculin
Nombre de messages : 8501
Age : 51
Ville : bordeaux
Index : 3.8 (lowest)
Citation favorite : Feel it and just Do it
Date d'inscription : 26/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Message par juillet le Sam 7 Mar 2009 - 12:45

AP a écrit:
jmtiger3 a écrit:
AP a écrit:
jmtiger3 a écrit:Je lance un débat qui me tient à coeur :

Question : "Pourquoi au Golf, on ne pourrait pas devenir assez performant si on se concentrait quasi-exclusivement sur la phase de frappe, et donc l'impact ?">



Cette conception du golf, me semble erronée en plus d’être un facteur parmi tant d’autres de frein à la progression , justement !

Pourquoi ?



Je ne souhaite pas polémiquer inutilement, Smile mais apporter une remarque :

Sans nier l’importance d’un bon contact de balle, en se concentrant quasi -exclusivement sur l’impact, de cette façon, le risque est de devenir un excellent frappeur de balle, mais pas forcément un excellent joueur de golf (de cible) .

??????????????????????????????
??????????????????????????????
je passe mon chemin

juillet

Masculin
Nombre de messages : 167
Age : 67
Ville : Bretagne
Index : 7.1
Citation favorite : 9.4 au 01/01/11
Date d'inscription : 27/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Message par jmtiger3 le Sam 7 Mar 2009 - 12:58

AP a écrit:
jmtiger3 a écrit:
AP a écrit:
jmtiger3 a écrit:Je lance un débat qui me tient à coeur :

Question : "Pourquoi au Golf, on ne pourrait pas devenir assez performant si on se concentrait quasi-exclusivement sur la phase de frappe, et donc l'impact ?">



Cette conception du golf, me semble erronée en plus d’être un facteur parmi tant d’autres de frein à la progression , justement !

Pourquoi ?


Je ne souhaite pas polémiquer inutilement, Smile mais apporter une remarque :

Sans nier l’importance d’un bon contact de balle, en se concentrant quasi -exclusivement sur l’impact, de cette façon, le risque est de devenir un excellent frappeur de balle, mais pas forcément un excellent joueur de golf (de cible) .

J'avais volontairement séparé le mental de la technique.
Ceci dit, quand je joue, j'ai au moment de la frappe l'image de la cible dans la tête...

jmtiger3

Masculin
Nombre de messages : 8501
Age : 51
Ville : bordeaux
Index : 3.8 (lowest)
Citation favorite : Feel it and just Do it
Date d'inscription : 26/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Message par Folgan le Sam 7 Mar 2009 - 15:14

Pour moi la frappe n'est qu'une conséquence de l'ensemble du mouvement. Donc l'après frappe compte autant que l'avant. Il me semble aussi important de savoir comment on va finir le mouvement que comment on va l'initier.

Désolée, je n'adhère pas à cette vision qui me semble dangereuse.

Folgan

Féminin
Nombre de messages : 4464
Age : 47
Ville : Massy
Citation favorite : Ab imo pectore
Date d'inscription : 18/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Message par Invité le Dim 8 Mar 2009 - 10:06

au point de vue émotionnel, que se passe t-il dans une concentration unique sur l'impact ?
Ne se limiter qu'au point d'impact focalisent toutes ses facultés vers ce but et contribue parfois à ne limiter cette concentration qu'au seul point d'impact, c'est souvent ce qui se passe aux rois du practice qui ne se concentrent que sur la technique et sur le point d'impact, qui se retrouvent complétement démunis sur le terrain.
Et quand tout va bien tout va bien. Si le cerveau à le malheur de mémoriser la moindre discordance sur ce point d'impact, en l'occurrence un coup manqué alors que le point était crucial ou que le coup paraissait facile, le point d'impact devient un véritable contrainte émotionnelle avec par la suite et SUR CHAQUE COUP, une répétition systématique du défaut enregistré. Le joueur commence à lutter et provoquer des défauts d'impact (ce qui peut aller jusqu'au Yip ou refus d'impact).Lorsque ce réflexe est installé, çà demande un très gros travail mental de contournement.
Personnellement je ne peux que vous conseiller de travailler votre point d'impact mentalement mais de travailler vos moyens d'impacts techniquement et physiquement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Message par AP le Lun 9 Mar 2009 - 13:06

fred a écrit:
Si le cerveau à le malheur de mémoriser la moindre discordance sur ce point d'impact, en l'occurrence un coup manqué alors que le point était crucial ou que le coup paraissait facile, le point d'impact devient un véritable contrainte émotionnelle avec par la suite et SUR CHAQUE COUP, une répétition systématique du défaut enregistré. Le joueur commence à lutter et provoquer des défauts d'impact (ce qui peut aller jusqu'au Yip ou refus d'impact).Lorsque ce réflexe est installé, çà demande un très gros travail mental de contournement.

Pour ma part dans ce type de situation (fréquente), le travail avec le joueur consiste d’une part à déprogrammer ce conditionnement pour ensuite reprogrammer. Cette démarche peut-être reproduite dans la plupart des cas. Toutefois, sa limite semble être la capacité du « coach « à entrer dans le monde du joueur, puis à manœuvrer stratégiquement dans ce monde.

AP

Nombre de messages : 319
Age : 53
Date d'inscription : 12/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Message par Michel FRIPPIAT le Ven 3 Avr 2009 - 20:49

Et si au lieu de discuter de tout cela, on allait s'entraîner...on verrait bien ce qui marche le mieux.

Michel FRIPPIAT

Masculin
Nombre de messages : 453
Age : 59
Ville : Ardennes
Index : 12,3
Citation favorite : take dead aim
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.couquesdedinant.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Message par bubble le Ven 3 Avr 2009 - 21:30

Ce serai ma préférence la plupart du temps aussi.

Mais on revient souvent avec des questions ou un besoin d'organisation.

Il y a aussi nos limites pour comprendre ou s'intéresser à un domaine.

Pour exemple la section technique / swing du forum, pourtant très riche, ne m'intéresse que très peu. C'est un peu plus le cas depuis que j'ai repris deux cours sur le swing.

bubble

Masculin
Nombre de messages : 4439
Age : 42
Ville : Narbonne / champion de france 2014 p&p
Index : 5,0
Citation favorite : scorer c'est bien mal jouer rarement mal bien jouer.
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Message par Invité le Lun 13 Juil 2009 - 17:00

jmtiger3 a écrit:
Minor swing a écrit:N'est-ce pas encore plus cérébral (et difficile) de reconstituer par soi-même les enchaînements musculaires du swing que cette liste demande alors que des générations de golfeurs ont déjà découvert des voies types difficilement contournables? Cela dit il y a dans ta proposition un aspect "self-made" qui n'est pas étranger au "golf total"...
C'est vrai qu'il y a un aspect "golf total".
J'ai volontairement exagéré, mais je voudrais bien comprendre pourquoi le swing de Golf aurait autant de réactions en chaines quasi incontournables, par rapport au Tennis par exemple, qui me semble être aussi exigeant techniquement, mais généralement abordé de façon différente.

Il ne s'agit pourtant pas de reconstituer des enchainements musculaires en les réinventant à "sa sauce". Mais plutôt de prendre des bons éléments statiques : GASP, puis avoir quelques idées générales du BS (comme on le fait au Tennis), et puis le reste, ce n'est que de la coordination et de la concentration pour atteindre la réussite des éléments de la zone de frappe.

Si cela était vrai, cela pourrait être une autre voie de l'apprentissage du swing de Golf, qui serait plus "globale", plus "intuitive", plus liée aux sensations, et plus rapide à assimiler pour pas mal de gens qui ne comprennent pas pourquoi ils ne progressent pas plus vite...
Je déterre ce post parce que j'ai découvert ce que veut dire compresser la balle joie et la citation de JM3 correspond exactement à ma façon de swinguer. C'est tellement vrai, qu'à 100m, j'arrive à avoir des divots qui visent 10-15 m à gauche alors que ma balle par droit sur l'objectif.(ce qui confirme que c'est l'orientation de la face de club qui donne la trajectoire initiale de la balle)

Mes seules préocupations sont : GASP (avec des difficultés à bien m'aligner), démarrage du BS en ligne et engagement total au DS avec contrôle du désarmement des poignets. (rq : les divots à gauche apparaissent lorsque j'actionne uniqement la main droite dans le zone de frappe)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

+

Message par tigerkik le Lun 13 Juil 2009 - 17:07

Salut ,

divot à gauche , ça veut dire que tu cuttes la balle , isn'it ?
donc Fade .

tigerkik

Masculin
Nombre de messages : 1292
Age : 54
Ville : Marseille
Index : 13.6
Citation favorite : Titleist is best
Date d'inscription : 23/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Message par Invité le Lun 13 Juil 2009 - 18:06

tigerkik a écrit:Salut ,

divot à gauche , ça veut dire que tu cuttes la balle , isn'it ?
donc Fade .
Effectivement quand le divot part à gauche ça devrait donner un fade mais sur une distance de 100m la trajectoire reste droite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Message par Laurent Jockschies le Ven 17 Juil 2009 - 17:13

Je déterre ce post parce que j'ai découvert ce que veut dire compresser la balle joie et la citation de JM3 correspond exactement à ma façon de swinguer. C'est tellement vrai, qu'à 100m, j'arrive à avoir des divots qui visent 10-15 m à gauche alors que ma balle par droit sur l'objectif.(ce qui confirme que c'est l'orientation de la face de club qui donne la trajectoire initiale de la balle)
Faire gaffe aux conclusions trop rapides.
-Un "bon divot" est toujours un peu dirigé à gauche
-Dans ce cas d'un coup à une centaine de mètres tu utilises un club ouvert dont l'effet rétro compense beaucoup l'effet latéral
-La trajectoire initiale de la balle dépend de la combinaison orientation de la face / chemin du club. La vitesse et aussi le point de contact viennent influer en faveur d'une plus grande influence soit du chemin soit de l'orientation.

Bref c'est complexe, juste pour dire qu'il faut se garder de conclusions trop rapides basées uniquement sur l'observation d'un divot.

_________________
Laurent Jockschies
Administrateur Forum
Pro et Coach de joueurs professionnels
Académie PuttingZone France
www.lj-golf-academie.com
Centre d'entraînement de Villiers-sur-Marne (94)

Laurent Jockschies

Masculin
Nombre de messages : 7549
Age : 45
Ville : PARIS
Index : Pro
Citation favorite : Be up !
Date d'inscription : 12/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lj-golf-academie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Message par Invité le Ven 17 Juil 2009 - 18:02

Laurent Jockschies a écrit:
Je déterre ce post parce que j'ai découvert ce que veut dire compresser la balle joie et la citation de JM3 correspond exactement à ma façon de swinguer. C'est tellement vrai, qu'à 100m, j'arrive à avoir des divots qui visent 10-15 m à gauche alors que ma balle par droit sur l'objectif.(ce qui confirme que c'est l'orientation de la face de club qui donne la trajectoire initiale de la balle)
Faire gaffe aux conclusions trop rapides.
-Un "bon divot" est toujours un peu dirigé à gauche
-Dans ce cas d'un coup à une centaine de mètres tu utilises un club ouvert dont l'effet rétro compense beaucoup l'effet latéral
-La trajectoire initiale de la balle dépend de la combinaison orientation de la face / chemin du club. La vitesse et aussi le point de contact viennent influer en faveur d'une plus grande influence soit du chemin soit de l'orientation.

Bref c'est complexe, juste pour dire qu'il faut se garder de conclusions trop rapides basées uniquement sur l'observation d'un divot.
Merci toutes ces précisions !

ps : dans mon esprit je pensais qu'un "bon divot" devait être parallèle à la ligne de jeu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Farpaitement !

Message par 1pinpinarazu le Ven 17 Juil 2009 - 19:27

Folgan a écrit:Pour moi la frappe n'est qu'une conséquence de l'ensemble du mouvement. Donc l'après frappe compte autant que l'avant. Il me semble aussi important de savoir comment on va finir le mouvement que comment on va l'initier.

Désolée, je n'adhère pas à cette vision qui me semble dangereuse.

Bien d'accord : je dirais meme peut être PLUS important ? Dans mon apprentissage - laborieux - j'ai probablement trop passé de temps sur l'avant-frappe et pas assez sur l'après. Travailler sur l'après structure l'avant. Notamment lors de la routine, je commence maintenant avec le club devant la balle, sur le chemin post impact. Ceci structure bien le reste.

1pinpinarazu

Masculin
Nombre de messages : 606
Age : 57
Ville : PARIS
Index : 21
Citation favorite : Je veux que chaque golfeur de mon royaume puisse mettre la balle dans le trou le dimanche. HENRI 4
Date d'inscription : 09/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Message par Valoche le Ven 17 Juil 2009 - 20:44

Arthurion a écrit:ps : dans mon esprit je pensais qu'un "bon divot" devait être parallèle à la ligne de jeu.
En fait c'est logique : imagine le chemin de la tête de club vu de haut : c'est une courbe. Intérieur-intérieur.
Le divot commence après l'impact, tout comme la tête de club commence à se diriger vers la gauche de la cible (pour un droitier).

Valoche

Masculin
Nombre de messages : 4013
Age : 45
Ville : Sassenage
Index : 8,8
Citation favorite : Aaaaarg !
Date d'inscription : 08/09/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Message par Gastel le Dim 2 Aoû 2009 - 21:23

Ce fil m'a donné envie de lire "The Impact Zone" par Bobby Clampett (et Andy Brumer) comme suggéré par rea. C'est un ancien du PGA tour maintenant commentateur pour la télé. Il dit que pendant sa carrière il a été attiré par les sirènes de teaching pro qui lui ont dit de changer son swing mais s'il s'est perdu dans la recherche du "beau" swing et a perdu l'efficacité. Le livre est une tentative de promouvoir un enseignement basé sur le contact plutôt que le style, comme il avait appris et commencer à gagner...

La première de ses constatation est que il y a une grosse corrélation entre le niveau de jeu et la position du point bas du swing par rapport à la balle [rea ne nous avait pas parlé de ça récement?]: hand 20-30 10cm avant la balle, H 10-19 5cm avant, H 0-9 4cm après, PGA 10cm après. Son but est donc de conduire à un impact solide avec un point bas du swing nettement après la balle en se concentrant sur la dynamique du swing.

1/ poignet gauche plat à l'impact: mise en pratique au putting
2/ point bas en avant de la balle: mise en pratique au chipping
3/ armement pour engendrer de la puissance: pitching
4/ le maintien de la puissance, le lag
5/ le chemin de club

Je n'ai même pas encore fini le bouquin, j'ai juste essayé quelques concepts sur un parcours détente hier:
- putting avec grip dos de main gauche plat: quelques ajustements à faire sur la position de la balle, d'où peut être un peu de gêne sur l'alignement à l'adresse. Bon contact et bonne roule, à tel point que j'ai eu un peu de mal à cerner les distances.
- sur 2-3 approches pitchées: bon contact, j'ai flyé les greens alors que j'avais le bon club, une bonne indication ou un hasard ?

Faut voir comment je vais expérimenter cela en restant dans le type de swing que je travaille (je me re-pose quelques questions sur ce que je faisais à un moment et que j'ai arrêté en pensant que j'en faisais trop...). Probablement, j'en discuterai avec mon pro.
Question subsidiaire déjà évoquée ici: comment avoir un point bas si en avant de la balle quand on tape sur tapis???

Il y a un côté un peu agaçant dans le bouquin, c'est sa propension à geindre que les teaching pro lui ont cassé la barraque, puis il casse pas mal les enseignants à quelques exceptions près...

Gastel

Masculin
Nombre de messages : 4564
Age : 49
Ville : IdF
Index : 17.3
Citation favorite : Hit it until you no longer miss it !
Date d'inscription : 09/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas se concentrer uniquement sur l'impact

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum