Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Golfy le Ven 21 Mar 2008 - 2:05

Rappel du premier message :

Je fais ici une petite traduction d'un extrait de quelques uns des éléments principaux de la méthode de Dan Shauger, tiré de l'un de ses 2 livres : "The 21st Century Golfswing". Cette méthode est basée sur le swing de MIKE AUSTIN. Parmi les élèves de Dan Shauger, il y a Jaacob Bowden, John Marshall et Jim Liska. Tous 3 vainqueurs de longest drive championship. Les 2 derniers en seniors. En outre, ces champions se caractérisent par une précision plus grande que leurs co-compétiteurs, lors de ces tournois de longest drive.
---------------------------------------------------------------------------------------
===Début de l'extrait===
"Le but de tout golf swing est d'amener le club à retourner parfaitement sur la balle. Cependant, les instructeurs traditionnels, à chaque niveau, enseignent un swing qui altère la relation entre la tête de club et la balle dans le backswing. Ceci entraîne la nécessité pour le joueur d'annuler ces altérations dans le downswing. Une des plus grandes différences entre ce swing et les autres swings, est qu'au cours de l'impact vous n'utiliserez pas un mouvement qui fait tourner la tête de club autour du shaft. En effet, la façon communément acceptée d'utiliser les bras et les poignets provoque la rotation de la tête de club autour du shaft pendant que les poignets s'arment et se désarment de haut en bas, verticalement. En même temps, les bras montent et descendent depuis l'articulation des épaules. Ces éléments modifient la relation du club, tant par rapport au corps que par rapport à la balle, en faisant passer la tête de club d'un plan à un autre. Si cela n'était pas encore assez complexe, en plus la face de club s'ouvre et se ferme à cause de la rotation des bras l'un sur l'autre.
Dans ce swing, vous ne ferez rien de tout cela.
Swinguer avec le swing traditionnel est comme jouer à la roulette russe puisque le joueur n'est jamais sûr que son timing sera à ce point parfait que pour avoir un contact square à chaque fois. (Dû à la rotation rapide de la tête de club sur elle-même dans l'impact, la face ne regarde le drapeau que pendant une fraction infime de seconde. En outre, la position de la balle est dès lors déterminante car c'est à ce moment précis que le club devrait rencontrer la balle). Dans ce swing, nous maintiendrons l'alignement club-balle fixés à l'adresse, simplifiant ainsi le contact solide square et rendant le résultat du coup prévisible, tout en frappant avec une puissance accrue. C'est le seul swing qui soit vraiment un swing sur un plan. La position de la balle vers le drapeau ou vers l'arrière est pratiquement sans importance puisque la face "regarde" le drapeau sur pratiquement toute la largeur du stance pendant la frappe. Elle n'affectera que la hauteur du vol, pas sa direction.
Ce swing est aussi conçu pour empêcher la face du club de s'ouvrir dans le BS. L'ouverture de la face dans le BS a lieu naturellement, (mais "naturel" n'est pas toujours bon)dans le swing traditionnel, quand le coude droit se plie. Ici, on effectue une compensation en tournant le club dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, d'un huitième de tour environ, jusqu'à ce que le bras gauche soit à peu près horizontal. En quelque sorte, la face continue à "regarder" la balle pendant le back swing. Techniquement parlant, elle reste très fermée. La face de club n'est donc pas verticale du tout lorsque le bras gauche est parallèle au sol.
Dans ce swing, quand le club swing dans l'impact, les poignets s'articulent latéralement : un mouvement qui a été considéré comme tabou depuis toujours. Cette façon de libérer la tête de club, en opposition à celle utilisée par un désarmement vertical des poignets, doit être parfaitement comprise sous peine de dénaturer totalement le concept de ce swing."
===fin de l'extrait===
--------------------------------------------------------------------------------------
J'ajoute quelques éléments pour ceux qui voudraient faire un tour de manège avec ce swing :
-Le départ du BS se fait en "bombant" très fortement le poignet gauche (convexe) et en creusant le poignet droit, tout en faisant légèrement tourner le poignet gauche dans le sens contraire des aiguilles d'une montre. (comme si on dévissait une vis). On ressent l'impression que le petit doit gauche passe un peu en dessous de la main. (Joe Dante préconisait aussi ce type de départ). Le club reste donc très fermé pendant son déplacement en s'éloignant de la balle.
-La tête de club seule se déplace sur le plan de swing (plan de swing de Ben Hogan) et ce n'est pas tout le club qui "frotte" contre ce plan. Dès lors les mains restent assez basses.
-Le club se déplace en quelque sorte dans un cône, le centre étant les mains, car l'angle formé par le club et les bras à l'adresse reste maintenu. (encore une variable de supprimée). Je parle ici de l'angle qui se trouve dans le plan perpendiculaire à la ligne de jeu.
-Le pouce gauche reste tout le temps aligné avec le bras gauche, tel qu'il est à l'adresse. C'est à dire qu'il n'y a aucun armement vertical des poignets. (une variable de plus de supprimée). L'armement est causé par le bombage du poignet gauche, la face étant très fermée au sommet. Elle regarde pratiquement le ciel.
-Dans l'impact, la main droite passe sous la main gauche, la charnière étant l'articulation latérale naturelle du poignet gauche (par opposition à l'articulation verticale d'armement/désarmement du swing traditionnel). Elle se retrouve donc entre la main gauche et la balle. La face de club après l'impact reste donc complètement ouverte : elle regarde le ciel. Pour ce faire, le poignet gauche s'articule sur sa charnière principale, le dos de la main gauche se dirigeant vers le dessus de l'avant bras gauche. Mouvement sacrilège dans le swing traditionnel. Cette articulation du poignet gauche est très libre et souple.
-Le différentiel de rotation entre les épaules et les hanches (le fameux X factor cher à Jim MacLean) est maintenu jusqu'après l'impact.
-Le glissement des épaules en avant pour la gauche et en arrière pour la droite complète la rotation du corps en y apportant près de 20 degrés de plus. Cette rotation supplémentaire est également maintenue jusqu'après l'impact. Elle permet en outre d'avoir un pivot de base plus réduit, qui donne beaucoup de confort pour garder les yeux bien en face de la balle, ce qui améliore sa vision et dès lors le contact et la régularité à l'impact.
-Les coudes agissent en un mouvement similaire à celui du trombone à coulisse. Le droit se plie vers l'arrière dans le BS et le gauche vers l'arrière après l'impact. Pas en aile de poulet (chickenwing), mais ça y ressemble un peu.
-Le glissement latéral des hanches à droite au BS, la tête restant parfaitement centrée, provoque une sorte de léger pivot inversé.
-Le chipping et les petit pitches avec cette méthode est son moyen d'accès le plus efficace. Les résultats obtenus au chipping sont remarquables. Veiller à faire se mouvoir le club dans un cône, sans donc ramener le club vers l'intérieur, et faire un peu de "tromboning" avec les coudes droits et gauches. Pas de rotation. Poids sur pied avant. Mouvement des poignets avec contre rotation dans le BS. Jouer avec les bras et les poignets. Passage le la main droite entre la main gauche et la balle. Aucune rotation du club sur lui-même.

Pour le reste, voir Mike Austin : tête parfaitement immobile, déplacement des hanches (donc du poids du corps) latéralement à droite dans le BS et à gauche dans le DS (plus prononcé ici), la base du cou étant un point fixe. Lancer de la tête de club depuis le sommet autour des poignets. Rotation très tardive mais complète des hanches vers le drapeau, le talon droit pivotant complètement alors vers la ligne de jeu pour aider cette rotation tardive.
Le bras droit reste en arrière de l'épaule droite.
Pas d'action des bras, qui ne montent que par la rotation du corps, grâce à l'inclinaison du corps, et pas par eux mêmes. (voir Mike Dunaway-Mike Austin). Les mains rejoignent en quelque sorte l'épaule droite et ne vont pas plus haut. Dans le DS, les bras n'ont aucune action par eux-mêmes et le bras gauche reste collé à la poitrine. On a un peu l'impression que les mains restent là où elles sont, car elles ne descendent pas volontairement. C'est le pivot seul qui les amène sur la balle, comme les rayons d'une roue qui restent fixés à l'axe. Les bras restent détendus.

Si ce sujet intéresse certains, je le complèterai par la suite.
avatar
Golfy

Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 67
Index : 9.6
Citation favorite : 99% des puts trop courts ne rentrent pas ...
Date d'inscription : 15/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Golfy le Mer 16 Avr 2008 - 10:32

Laurent Jockschies a écrit:
Ce n'est manifestement pas le cas de beaucoup de champions qui font, eux, juste l'inverse de ce que tu fais: main G forte et main D neutre. C'est la particularité que j'ai tenté de soulever dans un autre post intitulé (je crois) "Main G forte, que nous cache-t-on?"
Tu as les noms ?
Non, je vois ce que tu veux dire. Mais ce n'est pas exactement ça. Il n'y a pas de grip main gauche fort et droite faible ou inversement, l'unité est parfaite entre les deux. Mais il peut y avoir différence dans la prise plus ou moins doigts ou paume (pour la main gauche) qui donne le sentiment d'une main gauche plus forte que la droite (qui elle est toujours dans les doigts).
Question de terminologie. Pour éviter toute confusion, un truisme à l'intention des débutants : main gauche forte=tournée dans le sens des aiguilles d'une montre sur le manche, vu par le joueur. Main gauche faible=tournée dans le sens contraire des aiguilles d'une montre. Le qualificatif fort-faible est sans rapport avec le serrage du grip ou la prise en paume ou en doigts. Idem pour la main droite.
Mais je ne comprends pas bien ce que dit Laurent à propos de l'impossibilité d'avoir une main gauche forte avec une main droite faible ou inversément. J'ai l'impression que je peux faire varier quelque peu le grip d'une main par rapport à l'autre, cad d'avoir un grip plus fort ou plus faible avec la main droite, tout en gardant un grip donné avec la gauche.
avatar
Golfy

Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 67
Index : 9.6
Citation favorite : 99% des puts trop courts ne rentrent pas ...
Date d'inscription : 15/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Invité le Mer 16 Avr 2008 - 20:39

Trouenun a écrit:
Laurent Jockschies a écrit:
Ce n'est manifestement pas le cas de beaucoup de champions qui font, eux, juste l'inverse de ce que tu fais: main G forte et main D neutre. C'est la particularité que j'ai tenté de soulever dans un autre post intitulé (je crois) "Main G forte, que nous cache-t-on?"
Tu as les noms ?
Non, je vois ce que tu veux dire. Mais ce n'est pas exactement ça. Il n'y a pas de grip main gauche fort et droite faible ou inversement, l'unité est parfaite entre les deux. Mais il peut y avoir différence dans la prise plus ou moins doigts ou paume (pour la main gauche) qui donne le sentiment d'une main gauche plus forte que la droite (qui elle est toujours dans les doigts).



Je reprendrai mes bouquins qui traitent de l'analyse photographique des swings de champions et je citerai des noms. matinfor

Chose promise, chose due.

Dans son ouvrage "Les leçons des plus grands champions", D. LEADBETTER insiste sur la position particulièrement forte de la main G pour les joueurs suivants:
P. Azinger
F. Couples
J. Daly
B. Langer
P. Mickelson (main D puisque gaucher)
L. Trevino

En outre, à la lecture de l'ouvrage "Le swing des champions", édité par Golf digest, on peut sans conteste y ajouter
D. Duval
S. Garcia
J. Leonard
V. Singh
K. Webb

Cette liste n'est évidemment pas exhaustive. pascal78

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Laurent Jockschies le Mer 16 Avr 2008 - 23:00

Tu peux rajouter aussi Laurent Jockschies...
Je ne conseille pas ce type de grip non symétrique qui conduit souvent les amateurs à peu de régularité, car ils ne savent pas à quelle trajectoire s'attendre. Il faut beaucoup de pratique et de métier pour "sentir" les conséquences d'un grip fort à gauche et plus faible à droite produisant un power fade par exemple.
Les amateurs compliquent trop les choses. Construisez un swing simple, économique, construit, connecté, afin de chercher à être répétitif, et avec la pratique et beaucoup d'expérience de tels choix pourront se justifier en connaissance de cause.
Evitez de choisir les options avant le modèle de base...

_________________
Laurent Jockschies
Administrateur Forum - Pro
Académie PuttingZone France
www.lj-golf-academie.com
avatar
Laurent Jockschies

Masculin
Nombre de messages : 8003
Age : 46
Ville : PARIS
Index : Pro
Citation favorite : Be up !
Date d'inscription : 12/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lj-golf-academie.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Invité le Jeu 17 Avr 2008 - 5:58

Laurent Jockschies a écrit:Tu peux rajouter aussi Laurent Jockschies...
Je ne conseille pas ce type de grip non symétrique qui conduit souvent les amateurs à peu de régularité, car ils ne savent pas à quelle trajectoire s'attendre. Il faut beaucoup de pratique et de métier pour "sentir" les conséquences d'un grip fort à gauche et plus faible à droite produisant un power fade par exemple.
Les amateurs compliquent trop les choses. Construisez un swing simple, économique, construit, connecté, afin de chercher à être répétitif, et avec la pratique et beaucoup d'expérience de tels choix pourront se justifier en connaissance de cause.
Evitez de choisir les options avant le modèle de base...

Entendu, chef. thanks

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Invité le Jeu 17 Avr 2008 - 6:00

Laurent Jockschies a écrit:
Les amateurs compliquent trop les choses. Evitez de choisir les options avant le modèle de base...

Voilà une chose qui m'avait échappé sur ce forum. ri2 ri2 ri2 ri2 ri2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Pattenzinc le Jeu 17 Avr 2008 - 8:09

Un petit rappel sur le grip (à suivre...):

http://www.golf-zone.com/content/view/2658/127/

foot2

_________________
C'est quand il manque quelqu'un qu'on est tous présents.
http://pattenflightgear.wifeo.com/
avatar
Pattenzinc
Modérateur Coachingolf Admin

Masculin
Nombre de messages : 6076
Age : 62
Ville : Peyraud en Ardèche
Index : 1.8
Citation favorite : N'attends pas l'instant parfait, saisis l'instant et rend le parfait ...!
Date d'inscription : 02/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/pattenzinc#video=x4427g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Golfy le Jeu 17 Avr 2008 - 13:05

stikidu a écrit:Golfy a dit :

Un des éléments de la technique de Shauger, pour répondre à ta question, est un grip très faible et surtout ne pas intégrer des éléments du swing traditionnel, notamment en ce qui concerne l'armement vertical du poignet gauche. Le pouce gauche reste toujours en ligne avec l'avant bras. Ceci, notamment, t'empêchera de partir à gauche. Au début de ma pratique avec cette méthode, j'ai envoyé des balles plus qu'hazardeuses tant que je gardais mes réflexes anciens, bien ancrés, se mêler avec les nouveaux mouvements. Outre le grip trop fort et l'armement vertical du poignet gauche, la rotation du club dans l'impact envoie aussi à gauche. Or cette rotation doit être totalement éliminée avec cette méthode. Et au début, on continue à tourner le club sur lui-même, tellement on est habitué à faire cela, en laissant la main droite recouvrir la gauche un tant soit peu.


hi all ,

je pensais connaître les bases de ce swing mais en y regardant de plus près et surtout après lecture ce ce post
je me suis rendu compte que mes poignets étaient cassées verticalement a l'adresse or comme le dit golfy le pouce gauche doit rester en
ligne avec l'avant bras . ce weekend j'ai mis en pratique ces recommandations et bien sur les résultats ne se sont pas fait attendre .
des coups beaucoup plus réguliers . les grattes et les tops ont quasi disparus .
donc je remercie encore l'auteur de ce topic pour les conseils qu'il dispense . cii
vivement mercredi que je confirme les sensations du weekend ...
Très sympa ton feedback, Stikidu. Je t'en remercie.
Effectivement, avec ce type d'armement, sur l'autre axe du poignet, les grattes deviennent très rares. A mon avis, c'est dû au fait de l'absence d'armement vertical au BS suivi d'un désarmement vertical inverse au DS, tel qu'on l'a dans le swing classique. En effet, si cet armement/désarmement vertical n'est pas parfaitement synchronisé avec le retour du club sur la balle, cela provoque des grattes ou des tops. Tandis qu'ici, sans armement/désarmement vertical, le problème du timing disparaît. Le manche du club restant toujours dans le même angle par rapport au bras gauche, depuis l'adresse jusqu'à l'impact. C'est pour cela d'ailleurs qu'il se déplace sur la surface d'un cône dont le sommet est les mains.
Je revisionnais ce matin un dvd de Moe Norman. Il dit que sa face reste square par rapport à l'objectif pendant plus d'un mètre, tout en longeant le sol pendant un temps très long. Cela ressemble un peu au principe exposé par Dan Shauger. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Moe Norman est connu comme The greatest ball striker in golf history (Le plus grand frappeur de balles de l'histoire du golf). Probablement le meilleur joueur de golf qui ait jamais existé. Les Tiger Woods, Ernie Els, Ben Hogan, Jack Nicklaus et consort ne sont jamais arrivés à faire ce que seul Moe Norman faisait au Golf. Ceci avec un swing très particulier et tout sauf orthodoxe.
avatar
Golfy

Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 67
Index : 9.6
Citation favorite : 99% des puts trop courts ne rentrent pas ...
Date d'inscription : 15/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Invité le Jeu 17 Avr 2008 - 14:42

Golfy a écrit:

Je revisionnais ce matin un dvd de Moe Norman. Probablement le meilleur joueur de golf qui ait jamais existé. Ceci avec un swing très particulier et tout sauf orthodoxe.

C'est vrai que, quand on voit les photos de son swing, on a plutôt envie de pleurer sur les centaines d'heures passées à approcher un swing "conventionnel".
invision

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Invité le Jeu 17 Avr 2008 - 15:44

Trouenun a écrit:
Golfy a écrit:

Je revisionnais ce matin un dvd de Moe Norman. Probablement le meilleur joueur de golf qui ait jamais existé. Ceci avec un swing très particulier et tout sauf orthodoxe.

C'est vrai que, quand on voit les photos de son swing, on a plutôt envie de pleurer sur les centaines d'heures passées à approcher un swing "conventionnel".
invision

Moe Norman a été très largement cité sur ce forum et on le connaît bien (pour avoir été le premier à avoir fait un post sur lui). Il y a un détail que je n'ai jamais dit et qui est très important c'est qu'il a tapé des millions de balles(et je le cite) avant d'avoir été le golfeur qu'il est devenu. Son swing précis = technique particulère +lui+ entraînement

rea

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par cactus le Mar 22 Avr 2008 - 14:38

Ca fait maintenant 3 semaines que j'ai commencé à rentrer dans la spirale MA Swing.
Pas de trop gros problème avec les wedges et les fers. Par contre avec les bois et le driver.
C'est vrai qu'au début et même encore maintenant, je mélange avec le swing "classique" surtout la montée du poignet droit façon auto-stop au BS.
J'ai réussi à casser en grande partie mon ancienne mécanique en changeant brutalement de grip : interlocking avant, à base-ball aujourd'hui, étonnant, mais j'ai senti une plus grande liberté de ma main droite, je pense qu'après quelques temps je viendrai à l'overlaping. minor
Pour m'aider, j'aimerai qu'un adepte du MAS m'explique où doit se trouver la tête de mon driver en fin de BS ainsi que l'orientation de la face car j'ai l'impression que quand je garde le pouce gauche dans le prolongement de mon bras elle est très en arrière, mais ce n'est peut-être qu'une idée. helpsos
Si j'écoute toutes les explications, il me semble que les hanches tournent de 30° (position 4h/10h par rapport à la ligne 3h/9h soit 1/6 de 180°) les épaules, la gauche en avant, la droite en arrière de 20°, cela fait 50°, mais quand je regarde les videos je vois des épaules à 90°!
Quelques explications et conseils m'éclaireraient thanks . Merci
avatar
cactus

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 68
Ville : DOM-TOM
Index : 17.6
Citation favorite : Plus je m'entraîne au practice, plus j'ai de chance sur le parcours.
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par damien le Mar 22 Avr 2008 - 14:46

Je ne sais plus qui disait...

Laurent Jockschies a écrit:
Evitez de choisir les options avant le modèle de base...

lolll
avatar
damien

Masculin
Nombre de messages : 3896
Age : 43
Ville : LBRER
Index : 11
Citation favorite : Contredire, c'est rétablir l'équilibre.
Date d'inscription : 23/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par stikidu le Mar 22 Avr 2008 - 15:15

cactus a écrit:Ca fait maintenant 3 semaines que j'ai commencé à rentrer dans la spirale MA Swing.
Pas de trop gros problème avec les wedges et les fers. Par contre avec les bois et le driver.
C'est vrai qu'au début et même encore maintenant, je mélange avec le swing "classique" surtout la montée du poignet droit façon auto-stop au BS.
J'ai réussi à casser en grande partie mon ancienne mécanique en changeant brutalement de grip : interlocking avant, à base-ball aujourd'hui, étonnant, mais j'ai senti une plus grande liberté de ma main droite, je pense qu'après quelques temps je viendrai à l'overlaping. minor
Pour m'aider, j'aimerai qu'un adepte du MAS m'explique où doit se trouver la tête de mon driver en fin de BS ainsi que l'orientation de la face car j'ai l'impression que quand je garde le pouce gauche dans le prolongement de mon bras elle est très en arrière, mais ce n'est peut-être qu'une idée. helpsos
Si j'écoute toutes les explications, il me semble que les hanches tournent de 30° (position 4h/10h par rapport à la ligne 3h/9h soit 1/6 de 180°) les épaules, la gauche en avant, la droite en arrière de 20°, cela fait 50°, mais quand je regarde les videos je vois des épaules à 90°!
Quelques explications et conseils m'éclaireraient thanks . Merci


il me semble que c'est exactement le contraire que "façon auto stoppeur "
en effet au bs ton poignet gauche dévisse un bouchon ce qui entraîne ta main droite
dans le sens opposé au signe de l'auto stoppeur .
je sais pas si je me fait comprendre...

golfy pour confirmer ?
avatar
stikidu

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 52
Ville : calvi
Index : 17.3
Citation favorite : Quand on veut fortement et constamment on y arrive toujours . Napoleon
Date d'inscription : 29/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par cactus le Mar 22 Avr 2008 - 15:42

stikidu a écrit:
cactus a écrit:Ca fait maintenant 3 semaines que j'ai commencé à rentrer dans la spirale MA Swing.
Pas de trop gros problème avec les wedges et les fers. Par contre avec les bois et le driver.
C'est vrai qu'au début et même encore maintenant, je mélange avec le swing "classique" surtout la montée du poignet droit façon auto-stop au BS.
J'ai réussi à casser en grande partie mon ancienne mécanique en changeant brutalement de grip : interlocking avant, à base-ball aujourd'hui, étonnant, mais j'ai senti une plus grande liberté de ma main droite, je pense qu'après quelques temps je viendrai à l'overlaping. minor
Pour m'aider, j'aimerai qu'un adepte du MAS m'explique où doit se trouver la tête de mon driver en fin de BS ainsi que l'orientation de la face car j'ai l'impression que quand je garde le pouce gauche dans le prolongement de mon bras elle est très en arrière, mais ce n'est peut-être qu'une idée. helpsos
Si j'écoute toutes les explications, il me semble que les hanches tournent de 30° (position 4h/10h par rapport à la ligne 3h/9h soit 1/6 de 180°) les épaules, la gauche en avant, la droite en arrière de 20°, cela fait 50°, mais quand je regarde les videos je vois des épaules à 90°!
Quelques explications et conseils m'éclaireraient thanks . Merci


il me semble que c'est exactement le contraire que "façon auto stoppeur "
en effet au bs ton poignet gauche dévisse un bouchon ce qui entraîne ta main droite
dans le sens opposé au signe de l'auto stoppeur .
je sais pas si je me fait comprendre...

golfy pour confirmer ?


C'est bien de ça ( "façon auto stoppeur ") que je veux me défaire , les poignets qui montent rea , j'essaye de conserver mon pouce gauche dans le prolongement de mon bras
avatar
cactus

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 68
Ville : DOM-TOM
Index : 17.6
Citation favorite : Plus je m'entraîne au practice, plus j'ai de chance sur le parcours.
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par stikidu le Mar 22 Avr 2008 - 15:56

essaye de serrer le grip avec les doigts de la main gauche au démarrage tout en "dévissant". la main droite s'aligne de fait .
reste l'armement, poignet gauche bombé et poignet droit creusé .


Dernière édition par stikidu le Mer 23 Avr 2008 - 9:04, édité 1 fois
avatar
stikidu

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 52
Ville : calvi
Index : 17.3
Citation favorite : Quand on veut fortement et constamment on y arrive toujours . Napoleon
Date d'inscription : 29/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par M.A. Fan le Mar 22 Avr 2008 - 20:08

J'ose plus rien dire tellement c'est devenu mathématique..

Cactus, le plus simple c'est de voir un pro austinien... ou qu'on se fasse un practice dans la RP (auteuil :-( ) et que je t'explique ce que j'en ai compris..
avatar
M.A. Fan

Nombre de messages : 2298
Age : 49
Ville : Paris
Index : 6 à 15
Date d'inscription : 19/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.golfrevelation.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par cactus le Mer 23 Avr 2008 - 4:25

M.A. Fan a écrit:J'ose plus rien dire tellement c'est devenu mathématique..

Cactus, le plus simple c'est de voir un pro austinien... ou qu'on se fasse un practice dans la RP (auteuil :-( ) et que je t'explique ce que j'en ai compris..


Merci M.A Fan pour ta proposition. cii

Je suis basé à la Réunion bronz et trouver un pro austien doit être plus dur que de trouver ici un flocon de neige quoi qu' en 2005 il y en a eu un peu sur le Piton des neiges (de la neige, pas des pro). Maintenant si un pro du coin lit ce post et veuille m'aider pourquoi pas.
Sympa ton invitation, 10000 km ça va m'être dur pour le prochain WE. vit
C'est pour ces raisons que j'ai besoin d'un peu d'accompagnement, car j'ai l'intention d'aller jusqu'au bout de cette approche qui m'a déjà pas mal apporté consol et si je peux en rallier d'autres...
avatar
cactus

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 68
Ville : DOM-TOM
Index : 17.6
Citation favorite : Plus je m'entraîne au practice, plus j'ai de chance sur le parcours.
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Golfy le Mer 23 Avr 2008 - 12:18

cactus a écrit:Ca fait maintenant 3 semaines que j'ai commencé à rentrer dans la spirale MA Swing.
Pas de trop gros problème avec les wedges et les fers. Par contre avec les bois et le driver.
C'est vrai qu'au début et même encore maintenant, je mélange avec le swing "classique" surtout la montée du poignet droit façon auto-stop au BS.
J'ai réussi à casser en grande partie mon ancienne mécanique en changeant brutalement de grip : interlocking avant, à base-ball aujourd'hui, étonnant, mais j'ai senti une plus grande liberté de ma main droite, je pense qu'après quelques temps je viendrai à l'overlaping. minor
Pour m'aider, j'aimerai qu'un adepte du MAS m'explique où doit se trouver la tête de mon driver en fin de BS ainsi que l'orientation de la face car j'ai l'impression que quand je garde le pouce gauche dans le prolongement de mon bras elle est très en arrière, mais ce n'est peut-être qu'une idée. helpsos
Si j'écoute toutes les explications, il me semble que les hanches tournent de 30° (position 4h/10h par rapport à la ligne 3h/9h soit 1/6 de 180°) les épaules, la gauche en avant, la droite en arrière de 20°, cela fait 50°, mais quand je regarde les videos je vois des épaules à 90°!
Quelques explications et conseils m'éclaireraient thanks . Merci
Le départ du BS se fait en cassant franchement les 2 poignets sur leur grande charnière latérale. La main droite prend carrément un angle de 90° avec le bras droit dans les premiers 30 centimètres du BS. Donc le poignet gauche se bombe énormément. On peut remarquer que le fait d'avoir le poignet gauche bombé empêche presque totalement l'armement vertical du swing conventionnel de par la configuration du design de nos articulations. Donc l'armement vertical, style auto-stoppeur devient pratiquement impossible.
En même temps, contre rotation progressive (sens contraire aiguille d'une montre) du bras gauche d'environ 1/8 de tour, ce qui conserve et positionne la face tout à fait square par rapport à la ligne de jeu jusqu'à ce que le club soit un peu avant l'horizontal. Cet angle de 90° du poignet droit est maintenu jusqu'au sommet. Au sommet, le bombage du poignet gauche disparaît partiellement naturellement, mais est toujours présent. La paume de la main droite regarde le ciel. On pourrait porter un plateau sur cette main. La face du club au sommet regarde le ciel. Le mouvement de l'avant bras droit dans le BS se fait en outre par une rotation sur lui-même dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, ce qui rapporche le coude droit du coude gauche au sommet du BS et positionne le club parallèlement à la ligne de jeu au sommet. Cet enroulement de l'avant bras droit donnera une énergie supplémentaire lorsqu'il se déroulera en sens contraire dans le DS, en lançant la tête de club. On aura un peu l'impression que le dos de la main gauche se déplace en caressant le plan de swing de Ben Hogan pendant le DS et finit par se redresser naturellement à l'impact où la paume de la main droite fait à ce moment là face à l'objectif. Pour ressentir ce qui se passe : Sans club, tenir son avant bras droit horizontal devant soi, coude plié à 90°, dos de la main vers le ciel. Relever le main de 90° pour que le dos de la main soit face à soi. Le bout des doigts est alors à 12 H. Tourner la main dans le sens des aiguilles en conservant cet angle de 90°, de 12 H à 6 H. On voit que vers 6 H, la paume se met face à l'objectif d'elle même. La main continue à tourner jusqu'à ce que la paume soit face à soi. Dan Shauger recommande de faire ce mouvement, et de s'y entraîner beaucoup, avec un petit club d'une trentaine de cm à faire soi-même avec un vieux club (ou à acheter sur son site).

Si on prend un club et qu'à l'adresse on déplace le club devant soi de bas en haut (donc sans entamer un BS) par le seul armement vertical du poignet gauche, on remarque que le club peut faire un énorme trajet. C'est cet énorme trajet qui produit tant d'inconsistances dans le swing conventionnel car s'il n'est pas parfaitement synchronisé avec le retour du DS, soit on gratte si on le relache trop tôt, soit on tope si relaché trop tard. Le type d'armement de ce swing ci a donc cet énorme avantage de supprimer cette variable qui demande beaucoup d'entraînement constant pour être bien maîtrisée.

Dans le dvd de Mike Austin-Mike Dunaway, on insiste sur le forward press avant l'entame du BS. Personnellement, je le trouve indispensable. Il produit un BS tout à fait différent, avec une montée de club très légère et sans effort produisant un enroulement facile et naturel conduisant à un DS beaucoup plus confortable, aisé et puissant.

Dan Shauger fait la remarque suivante, qui est intéressante : Le BS doit se faire avec seulement un mouvement latéral des hanches vers la droite, sans rotation volontaire. On s'aperçoit qu'une rotation involontaire automatique de 45° des hanches a pourtant lieu. Pendant ce temps, les épaules tournent de 90°. DS ensuite avec un déplacement latéral des hanches vers la gauche (la base du cou restant toujours immobile ! C'est le centre fixe de rotation). Surtout pas de rotation des hanches, uniquement déplacement latéral des hanches vers l'objectif. Cependant, à la fin de ce déplacement, on voit qu'elles ont tourné d'elles-mêmes et sont maintenant ouvertes de 45°. A ce moment là les hanches ont donc fait en tout 90° depuis le départ du DS. Et les épaules ont suivi et ont donc fait aussi 90° et sont donc maintenant face à la balle. Tout s'est donc réglé automatiquement et on est dans le position d'impact idéale : hanches ouvertes de 45° et épaules square. Il ajoute, comme dit dans le dvd Mike Austin-Mike Dunaway, que le le départ du BS se fait par l'avancée du genou gauche, avec la jambe droite qui se raidit. Ceci est très important et pas suffisament expliqué dans le dvd. En effet cela produit une rotation des hanches sur la jambe droite raidie (mais pas bloquée), SANS que la hanche droite se déplace vers l'arrière en s'éloignant de la ligne de jeu. Ainsi, le poids du corps reste DERRIERE la balle, plutôt que de s'en éloigner, ce qui lui permettra d'entrer dans la balle, ce qui ne serait pas possible si la hanche droite s'en éloignait.

Ceci est une remarque perso : Positionnez-vous au sommet du BS. Faites un tout petit mini mouvement du corps latéralement vers l'objectif, tête fixe, sans laisser les mains descendre mais en laissant le club filer autour vos poignets et voyez comme ce mouvement presque imperceptible du corps lance la tête de club si vous ne la retenez pas, sur une distance sans commune mesure avec ce mini mouvement du corps, et avec une facilité déconcertante et une grande vitesse. Recréez cette sensation dans un vrai swing avec balle, en la répétant avant de swinguer. Ne jamais swinguer avec les bras. Ne jamais lancer les bras. C'est le pivot du corps qui les amène à la balle. Comme dit Mike Austin, ils sont les rayons d'une roue dont le centre est à la base du cou. Les rayons d'une roue ne se désolidarisent pas de leur axe.


Dernière édition par Golfy le Jeu 24 Avr 2008 - 1:01, édité 1 fois
avatar
Golfy

Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 67
Index : 9.6
Citation favorite : 99% des puts trop courts ne rentrent pas ...
Date d'inscription : 15/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Def le Mer 23 Avr 2008 - 15:51

Eh ben c'est la 1e fois que je te comprends Golfy et que j'arrive à visualiser ce que tu dis et le comparer au DVD de Dunaway.
Merci pour cette explication du Mike Austin Swing, j'avais pas compris comme ça, mais je comprend mieux maintenant.
avatar
Def

Masculin
Nombre de messages : 3168
Age : 41
Ville : Morgins
Index : 3.9
Citation favorite : Morgins mon oxygène
Date d'inscription : 19/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Invité le Mer 23 Avr 2008 - 19:58

Golfy a écrit:. Au sommet, le bombage du poignet gauche disparaît partiellement naturellement, mais est toujours présent. .

Merci Golfy de ce résumé précis où je reconnais bien le swing de MA.
La question que je me pose finalement est: où est l'ajout de Dan Shauger?
Comme tu dis, au sommet le "bombage du poignet G disparaît".
Il se retrouve, pour moi, exactement dans la même position que lorsque, dans le DVD de MA, MD propose de monter le bras G par un enroulement à partir de l'épaule G.
Si je me réfère à la vidéo du swing en temps réel de J. Bowden, je vois un passage des mains à la frappe identique à celui de MA (rien à voir avec les swing décomposé image par image de JB proposé par ailleurs).
A ce sujet, revoir le passage de l'avion où, après la frappe, la main D est toujours sous la main G.
Finalement, pour moi, je ne vois aucune différence dans les moments clés.
minor

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par M.A. Fan le Mer 23 Avr 2008 - 22:38

Vous êtes énormes les gars... et notamment Golfy... Si je n'étais pas encore comme un C.. au bureau, je serais presque ému... Que Michel, et laurent, et Réa et Golfy et évidemment Mike soient remerciés...

pascal78
avatar
M.A. Fan

Nombre de messages : 2298
Age : 49
Ville : Paris
Index : 6 à 15
Date d'inscription : 19/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.golfrevelation.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par stikidu le Mer 23 Avr 2008 - 22:44

Trouenun a écrit:
Golfy a écrit:. Au sommet, le bombage du poignet gauche disparaît partiellement naturellement, mais est toujours présent. .

Merci Golfy de ce résumé précis où je reconnais bien le swing de MA.
La question que je me pose finalement est: où est l'ajout de Dan Shauger?
Comme tu dis, au sommet le "bombage du poignet G disparaît".
Il se retrouve, pour moi, exactement dans la même position que lorsque, dans le DVD de MA, MD propose de monter le bras G par un enroulement à partir de l'épaule G.
Si je me réfère à la vidéo du swing en temps réel de J. Bowden, je vois un passage des mains à la frappe identique à celui de MA (rien à voir avec les swing décomposé image par image de JB proposé par ailleurs).
A ce sujet, revoir le passage de l'avion où, après la frappe, la main D est toujours sous la main G.
Finalement, pour moi, je ne vois aucune différence dans les moments clés.
minor
La grande différence c'est l'application strict de la contre rotation .
Chez Dan Saugher le club reste très fermé a mi-BS. le dos de la main gauche étant constamment parallèle
au sol pendant la montée . je ne vois pas ça chez Dunaway .
avatar
stikidu

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 52
Ville : calvi
Index : 17.3
Citation favorite : Quand on veut fortement et constamment on y arrive toujours . Napoleon
Date d'inscription : 29/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Golfy le Jeu 24 Avr 2008 - 0:11

Trouenun a écrit:
Golfy a écrit:. Au sommet, le bombage du poignet gauche disparaît partiellement naturellement, mais est toujours présent. .

Merci Golfy de ce résumé précis où je reconnais bien le swing de MA.
La question que je me pose finalement est: où est l'ajout de Dan Shauger?
Comme tu dis, au sommet le "bombage du poignet G disparaît".
Il se retrouve, pour moi, exactement dans la même position que lorsque, dans le DVD de MA, MD propose de monter le bras G par un enroulement à partir de l'épaule G.
Si je me réfère à la vidéo du swing en temps réel de J. Bowden, je vois un passage des mains à la frappe identique à celui de MA (rien à voir avec les swing décomposé image par image de JB proposé par ailleurs).
A ce sujet, revoir le passage de l'avion où, après la frappe, la main D est toujours sous la main G.
Finalement, pour moi, je ne vois aucune différence dans les moments clés.
minor
Contrairement à ce que tu dis, je n'ai pas dit que le bombage du poignet G disparaît. "point". Tu omets d'ajouter "partiellement". Dan Shauger n'est pas fondamentalement différent de Mike Austin, puisqu'il s'en revendique ouvertement et totalement jusque dans le titre de son livre. Mais il y a tout de même des différences. Dans le dvd MA-MD, il n'est par exemple pas question de contre-rotation du bras G dans le BS en sens contraire des aiguilles. Il parle bien de le tourner depuis l'épaule, mais sous-entend dans l'autre sens que ce que préconise Dan Shauger. Ou alors je suis sourd. Ce me semble pourtant être un moment clé. Pour moi, l'intérêt de Dan Shauger est d'avoir appronfondi sur 400 pages le swing de Mike Austin. Je m'y suis intéressé car le matériel que j'avais sur ce swing, bien que très intéressant et même indispensable, n'était pas suffisant et m'avait laissé sur ma faim. Trop de détails restaient dans l'ombre et étaient sujets à interprétation éventuellement malencontreuse. Vauvenargues disait avec raison et profondeur : " La vérité nous est plus souvent cachée par les fausses lumières qu'on nous propose que par un défaut de lumière ". Mais le danger dans le swing de golf est que trop peu de lumières peut aussi nous mener sur des fausses pistes. (cette dernière partie n'est pas de Vauvenargues qui le pauvre, ne connaissait pas le golf).
avatar
Golfy

Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 67
Index : 9.6
Citation favorite : 99% des puts trop courts ne rentrent pas ...
Date d'inscription : 15/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par stikidu le Jeu 24 Avr 2008 - 8:58

j'ai dit la meme chose mais sans ta prose golfy Smile
pauvre gne que je suis .
avatar
stikidu

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 52
Ville : calvi
Index : 17.3
Citation favorite : Quand on veut fortement et constamment on y arrive toujours . Napoleon
Date d'inscription : 29/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Invité le Jeu 24 Avr 2008 - 10:48

Je viens de revisionner les vidéos sur Youtube de Dan Shauger.
Après essais PW, fer 9, fer 8 dans mon jardin, je conclus qu'il y a 2 choses à retenir.

1. dans sa vidéo How to kill the Ball Golf Instruction (insérée par Pattenzinc ici même dans le présent sujet), DS montre un exercice sans le club où il balance ses 2 mains parallèlement l'une à l'autre (avec le dos de la main G vers le sol au BS); en se concentrant simplement sur ce que font ainsi les mains, sans aucunement se soucier du club, il n'y a plus aucun problème.

2. dans sa vidéo "How to keep your head still" (sur Youtube) il insiste (si j'ai bien compris...) sur le fait de relever l'épaule G au DS (alors que l'on m'a toujours appris épaule G sous le menton / épaule D sous le menton!); si l'on fait cela en rythme, les mains reviennent automatiquement dans la position de parallélisme décrite au point 1 et, surtout, avec le retard qui convient (et que l'on ne doit donc pas maîtriser).

Vu comme cela, le swing de golf devient d'une simplicité déconcertante.

Perso, je ne vais plus chercher midi à quatorze heures. dans

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Golfy le Jeu 24 Avr 2008 - 13:30

Trouenun a écrit:Je viens de revisionner les vidéos sur Youtube de Dan Shauger.
1. dans sa vidéo How to kill the Ball Golf Instruction (insérée par Pattenzinc ici même dans le présent sujet
2. dans sa vidéo "How to keep your head still" (sur Youtube)
Perso, je ne vais plus chercher midi à quatorze heures. dans
Moi si, je vais chercher de midi à 14 heures pour trouver tes liens. helpsos
Le 1. est sans doute celui-ci : http://www.youtube.com/watch?v=pWn3nTmvCWA
Le 2. "How to keep your head still" je n'ai pas trouvé.
avatar
Golfy

Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 67
Index : 9.6
Citation favorite : 99% des puts trop courts ne rentrent pas ...
Date d'inscription : 15/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Invité le Jeu 24 Avr 2008 - 14:25

Golfy a écrit:
Moi si, je vais chercher de midi à 14 heures pour trouver tes liens. helpsos
Le 1. est sans doute celui-ci : http://www.youtube.com/watch?v=pWn3nTmvCWA
Le 2. "How to keep your head still" je n'ai pas trouvé.

Sorry, je n'ai pas pensé donner les références de cette façon.

Le 2. c'est http://www.youtube.com/watch?v=ApvtrzDEkAg&feature=related

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par M.A. Fan le Jeu 24 Avr 2008 - 17:27

http://www.golfdigest.com/instruction/longgame/consistency/watson_gd0805

Snead et Austin étaient non seulement amis mais avaient des swings assez similaires... à quelques détails près...

et swinguer autour de la tête est clé...
avatar
M.A. Fan

Nombre de messages : 2298
Age : 49
Ville : Paris
Index : 6 à 15
Date d'inscription : 19/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.golfrevelation.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Pattenzinc le Ven 25 Avr 2008 - 19:26

Quelques photos d'écrans de très mauvaise qualité j'en conviens, mais on peut y voir malgrés tout de nombreuses similitudes (moins prononcées certes) avec le post initial de Dan Shauger:

[img]http://coachingolf.forumactif.com/[/img]

[img]http://coachingolf.forumactif.com/[/img]

[img]http://coachingolf.forumactif.com/[/img]

[img]http://coachingolf.forumactif.com/[/img]

[img]http://coachingolf.forumactif.com/[/img]

[img]http://coachingolf.forumactif.com/[/img]

[img]http://coachingolf.forumactif.com/[/img]

[img]http://coachingolf.forumactif.com/[/img]

[img]http://coachingolf.forumactif.com/[/img]

[img]http://coachingolf.forumactif.com/[/img]

[img]http://coachingolf.forumactif.com/[/img]

[img]http://coachingolf.forumactif.com/[/img]

foot2

_________________
C'est quand il manque quelqu'un qu'on est tous présents.
http://pattenflightgear.wifeo.com/
avatar
Pattenzinc
Modérateur Coachingolf Admin

Masculin
Nombre de messages : 6076
Age : 62
Ville : Peyraud en Ardèche
Index : 1.8
Citation favorite : N'attends pas l'instant parfait, saisis l'instant et rend le parfait ...!
Date d'inscription : 02/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/pattenzinc#video=x4427g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Pattenzinc le Ven 25 Avr 2008 - 19:28

Qualité encore plus pourrie que je croyais lolll

foot2

_________________
C'est quand il manque quelqu'un qu'on est tous présents.
http://pattenflightgear.wifeo.com/
avatar
Pattenzinc
Modérateur Coachingolf Admin

Masculin
Nombre de messages : 6076
Age : 62
Ville : Peyraud en Ardèche
Index : 1.8
Citation favorite : N'attends pas l'instant parfait, saisis l'instant et rend le parfait ...!
Date d'inscription : 02/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/pattenzinc#video=x4427g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par stikidu le Ven 25 Avr 2008 - 19:33

ces patés de pixels petit-mdr
avatar
stikidu

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 52
Ville : calvi
Index : 17.3
Citation favorite : Quand on veut fortement et constamment on y arrive toujours . Napoleon
Date d'inscription : 29/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Invité le Ven 25 Avr 2008 - 21:54

Au-delà de la rigolade, il y a quand même de sacrées similitudes!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Pattenzinc le Sam 26 Avr 2008 - 9:52

Tout de même ! lolll lolll

foot2

_________________
C'est quand il manque quelqu'un qu'on est tous présents.
http://pattenflightgear.wifeo.com/
avatar
Pattenzinc
Modérateur Coachingolf Admin

Masculin
Nombre de messages : 6076
Age : 62
Ville : Peyraud en Ardèche
Index : 1.8
Citation favorite : N'attends pas l'instant parfait, saisis l'instant et rend le parfait ...!
Date d'inscription : 02/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/pattenzinc#video=x4427g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par cactus le Dim 27 Avr 2008 - 5:50

Golfy a écrit:Le départ du BS se fait en cassant franchement les 2 poignets sur leur grande charnière latérale. La main droite prend carrément un angle de 90° avec le bras droit dans les premiers 30 centimètres du BS. Donc le poignet gauche se bombe énormément. On peut remarquer que le fait d'avoir le poignet gauche bombé empêche presque totalement l'armement vertical du swing conventionnel de par la configuration du design de nos articulations. Donc l'armement vertical, style auto-stoppeur devient pratiquement impossible.
En même temps, contre rotation progressive (sens contraire aiguille d'une montre) du bras gauche d'environ 1/8 de tour, ce qui conserve et positionne la face tout à fait square par rapport à la ligne de jeu jusqu'à ce que le club soit un peu avant l'horizontal. Cet angle de 90° du poignet droit est maintenu jusqu'au sommet. Au sommet, le bombage du poignet gauche disparaît partiellement naturellement, mais est toujours présent. La paume de la main droite regarde le ciel. On pourrait porter un plateau sur cette main. La face du club au sommet regarde le ciel. .

Je comprends maintenant l'importance de la position de la main droite au sommet du BS. J'ai l'impression qu'en pensant principalement à cette position (main à 90°, paume vers le ciel) tout le reste s'ordonne de lui même et le mouvement s'enchaîne naturellement.
Idem pour le DS, il suffit de faire le mouvement (préconisé dans l'exercice d'apprentissage sans club) de la main droite (revenant face à la cible) que tu as si bien décrite.cii

C'est sur, c'est une simplification extrême, mais j'évite de penser à trop de choses dans un premier temps car je ne veux pas me prendre les pieds dans le tapis et me poser des tonnes de questions au milieu du swing. yes

Autre précision SVP, dans les sorties de bunkers est-ce que tu fais des ajustements particuliers ?

Un immense merci à toi et si tu passes à la Réunion, viens me voir, ça sera avec le plus grand plaisir (les autres aussi)bronz
avatar
cactus

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 68
Ville : DOM-TOM
Index : 17.6
Citation favorite : Plus je m'entraîne au practice, plus j'ai de chance sur le parcours.
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Golfy le Dim 27 Avr 2008 - 13:03

Quelques infos supplémentaires (traduction) :
Le départ du DS doit être lent et l'enroulement du corps, depuis la cheville gauche jusqu'au club doit être maintenu jusqu'après l'impact. Toutes les parties du corps qui ont été tournées à droite doivent se ressentir comme restant à droite, à l'exception du bas du corps depuis les hanches. Sauf que le bras droit est très actif pour permettre à la tête de club d'arriver à temps et de passer les mains.


C'est le transfert de poids qui conduit le déplacement du triangle (triangle formé par les 2 bras et les épaules. Les mains en étant le sommet).
Ceci n'est pas possible si les bras se déplacent vers l'avant plutôt que retournés par le torse, à la même vitesse que la rotation du torse et pas plus vite que lui.
Les rayons d'une roue ne peuvent se déplacer plus vite que l'axe. L'axe est mû par son extrémité inférieure. Les jambes sont le moteur du swing de golf et fournissent la plus grande part de la puissance, mais elles ne peuvent le faire que si l'enroulement du corps (les épaules par rapport aux hanches) est maintenu.
Pour maintenir l'enroulement du corps, la balle doit être frappée sur le côté de la hanche droite, pas en face du corps. Si elle est frappée en face du corps, cela veut dire que l'enroulement a été perdu. De la même manière qu'une voiture remorquant une autre, ne peut aller plus vite que celle qui est remorquée, sinon la corde se casse et la voiture remorquée serait déconnectée de la source de puissance. Dans le swing de golf, nous pouvons aussi perdre la connexion, puisque un déroulement indésirable du torse peut facilement se produire. Egalement, le démarrage du DS peut ne pas se faire dans le bonne direction. Il est impératif de démarrer le DS correctement, le mouvement initial devant être lent et contrôlé pour maintenir la rotation dans le bon plan.


Les premiers 30 ou 60 cm du retour du triangle déterminent le chemin de tout le swing. Si nous effectuons incorrectement les premiers 60 cm et que la main gauche est déplacée vers la ligne de jeu par une rotation des hanches et donc du torse, plutôt que par un déplacement des mains directement vers la balle causé par le déplacement latéral des hanches faisant levier, il devient impossible de récupérer. De la même manière qu'en tirant un coup de carabine, si le canon est bougé pendant que la balle le parcoure, la balle n'atteindra pas la cible. Il est essentiel pour la précision de retourner le triangle selon le chemin correct. Ceci est obtenu aisément si le départ du DS est contrôlé par le déplacement UNIQUEMENT latéral vers la cible du bas de la colonne vertébrale, qui agit comme un levier (puisque le haut reste fixe).

Il est aisé de mal diriger le départ de la rotation vers le bas du triangle si on tourne un tant soi peu pendant le déplacement latéral des hanches vers la cible. Le déplacement latéral des hanches prend place en premier, suivi par la rotation. (La rotation des hanches ne prend place que dans la frappe et est produite par le talon droit qui tourne vers la ligne de jeu et la jambe droite qui vient rejoindre la gauche). Pour conserver ces éléments dans l'ordre correct, il est essentiel de démarrer le DS lentement. Le mouvement latéral des hanches et celui des pieds et des genoux ne peuvent être parfaitement contrôlés, pendant le temps que nous les apprenons, si la vitesse maximum est utilisée. Un départ plus lent, et un déplacement latéral des hanches légèrement plus réduit et moins violent sont la différence de base entre ce swing et celui des compétitions de longest drives.

Au début, en faisant un déplacement latéral lent, on aura l'impression que nous ne pourrons pas frapper la balle avec force. Vous vous apercevrez que le contraire est vrai. Vous aurez tout le temps nécessaire pour accélérer la tête de club jusqu'à une vitesse élevée, et le timing permettant d'amener le club en pleine extension sur la balle sera beaucoup plus facile à accomplir. Il sera aussi beaucoup plus facile de rester derrière la balle et la sensation de la frappe par un relâchement de la tête de club sera facile à obtenir. Tous mes champions de Long Drive ont dû passer par là en ralentissant le départ du DS pour entraîner le corps à contrôler le plan de swing à l'aide du déplacement latéral. Ce n'est qu'après beaucoup de pratique pour graver ces mouvements, que ces joueurs arrivent à swinguer à vitesse maximum, tout en conservant de la précision. Une fois appris, ceci peut être fait au cours du jeu, mais avec un minimum de jugement pour déterminer quand cela nous procure un avantage. En jeu, quand le score compte, et que la distance maximum n'est que secondaire, moins de distance sur le fairway mais plus de précision est généralement positive pour le score.

Un problème majeur commun à tous les swings de golf est le contrôle du plan du DS de la tête de club et le chemin correct de l'intérieur à square. C'est parfois une question de perception de la part du joueur, due à son désir de frapper la balle directement par l'arrière et tout droit le long de la ligne de jeu. Si vous essayez de swinguer droit le long de la ligne de jeu, vous allez toujours produire un pull (balle tout droit vers la gauche). Ceci est causé par le corps ayant tourné plus loin vers la gauche que ce que l'esprit perçoit, à cause de ce que la tête est fixe et que nous ne faisons aucun effort pour tourner. A cause de ce problème de perception, il faut sentir que le bras gauche swing sur une ligne droite à 45° à droite de la ligne de jeu pour obtenir un club qui voyage le long de la ligne de jeu dans l'impact.
NB: ce swing se fait avec un stance assez étroit même avec le drive.
avatar
Golfy

Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 67
Index : 9.6
Citation favorite : 99% des puts trop courts ne rentrent pas ...
Date d'inscription : 15/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Golfy le Dim 27 Avr 2008 - 13:46

cactus a écrit:
Je comprends maintenant l'importance de la position de la main droite au sommet du BS. J'ai l'impression qu'en pensant principalement à cette position (main à 90°, paume vers le ciel) tout le reste s'ordonne de lui même et le mouvement s'enchaîne naturellement.
Idem pour le DS, il suffit de faire le mouvement (préconisé dans l'exercice d'apprentissage sans club) de la main droite (revenant face à la cible) que tu as si bien décrite.cii

C'est sur, c'est une simplification extrême, mais j'évite de penser à trop de choses dans un premier temps car je ne veux pas me prendre les pieds dans le tapis et me poser des tonnes de questions au milieu du swing. yes

Autre précision SVP, dans les sorties de bunkers est-ce que tu fais des ajustements particuliers ?

Un immense merci à toi et si tu passes à la Réunion, viens me voir, ça sera avec le plus grand plaisir (les autres aussi)bronz
Merci pour tes remerciements Cactus. C'est vraiment très agréable d'avoir des feed-back comme le tien. Mais c'est surtout Mike Austin et aussi Dan Shauger qu'il faut remercier pour nous avoir fait découvrir ce merveilleux type de swing que j'essaye de partager. Personnellement, je ne voudrais pour rien au monde retourner au swing traditionnel. Ce swing ci demande évidemment beaucoup de précision dans son apprentissage mais la récompense est au rendez-vous. Et surtout, il demande beaucoup moins d'entretien une fois acquis. Il faut le traiter comme un tout et ne plus tous les jours essayer autre chose glaner dans une revue ou des sites de tips divers. Comme dit Dan Shauger, ce swing est comme ces jeux de dominos qui chutent les uns sur les autres. Tout se tient et si dans la chaîne de dominos un seul est mal posé, la chaîne s'interrompt. Il faut traiter ce swing comme une étude appronfondie et exacte. On transforme son corps en une mécanique de précision. Une sorte de machine élaborée destinée à lancer des balles de golf. Une arme de jet scientifiquement construite.

Pour les bunkers, un club extrêmement libre autour des poignets, qui est lancé à travers le sable sans force violente dans la frappe, et toujours la tête et le centre de swing bien immobiles, sans essayer de traverser le sable par un effort partant des épaules qui fait faire un déplacement du centre du swing (à la base du cou ou plus exactement, comme dit Mike austin entre la vertèbre supérieure de la colonne à la base du cou et le haut de l'avant de la poitrine. C'est une question de centimètres !)
avatar
Golfy

Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 67
Index : 9.6
Citation favorite : 99% des puts trop courts ne rentrent pas ...
Date d'inscription : 15/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par cactus le Sam 3 Mai 2008 - 4:54

Si j'ai fait des progrès non négligeables avec les fers et les wedges, j'ai encore beaucoup de problèmes avec le driver (slice ou pull à 50% et des coups qui manquent de puissance) et avec mon rescue 17° (pull), si bien que j'ai ressorti mon fer 3 et là les balles partent pas mal. Je sais, ça ne fait qu'un mois que je m'entraîne à ce swing (tous les jours à la maison sans balle et 3 à 4 séances de practice par semaine, mais vu la progression avec les fers, je me demande si quelque chose, dans la mécanique ou la tête, m'échappe pour le driver. Les approches sont aussi très bonnes.
Merci de tes conseils Golfy
avatar
cactus

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 68
Ville : DOM-TOM
Index : 17.6
Citation favorite : Plus je m'entraîne au practice, plus j'ai de chance sur le parcours.
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Invité le Sam 3 Mai 2008 - 7:18

La semaine dernière lors d'un parcours un ami a remarqué que le "forward press" que je fais au début du swing provoquait une ouverture de ma face de club.
Est-ce que cela est normal ? Où est-ce que cela veut dire que je ne fais pas le bon mouvement pour initier le BS ? hein2
Je ne sais pas mais ça peut être une piste pour expliquer des trajectoires en fade ou slice car si on part avec une face de club ouverte au BS alors elle reviendra ouverte au DS.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Pattenzinc le Sam 3 Mai 2008 - 10:53

J'ai quelque peu ralenti Jaacob Bowden à vous d'y voir ce qui vous intéresse:




L'effet de trombonne du bras droit est bien visible sur les ralentis.

foot2

_________________
C'est quand il manque quelqu'un qu'on est tous présents.
http://pattenflightgear.wifeo.com/
avatar
Pattenzinc
Modérateur Coachingolf Admin

Masculin
Nombre de messages : 6076
Age : 62
Ville : Peyraud en Ardèche
Index : 1.8
Citation favorite : N'attends pas l'instant parfait, saisis l'instant et rend le parfait ...!
Date d'inscription : 02/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/pattenzinc#video=x4427g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par cactus le Sam 3 Mai 2008 - 12:01

Arthurion a écrit:La semaine dernière lors d'un parcours un ami a remarqué que le "forward press" que je fais au début du swing provoquait une ouverture de ma face de club.
Est-ce que cela est normal ? Où est-ce que cela veut dire que je ne fais pas le bon mouvement pour initier le BS ? hein2
Je ne sais pas mais ça peut être une piste pour expliquer des trajectoires en fade ou slice car si on part avec une face de club ouverte au BS alors elle reviendra ouverte au DS.

En ce qui me concerne, je ne pense pas que ce soit la réponse, mais merci de mettre le doigt sur un problème qui peut arriver. Je viens d'essayer dans mon salon, c'est vrai, si tu ne fais que pousser le poignet pour avoir le shaft dans le prolongement du bras, par contre si tu penses à rester square et que seulement la face se redresse, tu verras, tu peux même aller plus loin, la face étant toujours face à la cible, mais c'est vrai la différence est infime et les conséquences importantes, ta remarque est intéressante.
Toujours pareil, je pense que ma main gauche dirige trop le DS et j'ai l'impression que si je me concentre sur le mouvement de la main droite tel qu'il est décrit par Golfy ( de la position de la paume à 90° de l'avant bras tournée vers le ciel en haut du BS à la paume vers la cible à l'impact), ma face arrive plus square ou alors autre solution: prendre un grip plus fort, pour le driver car pour les fers je n'ai pas ce problème, je vais essayer demain et je te tiendrai informé, parole. coucou
avatar
cactus

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 68
Ville : DOM-TOM
Index : 17.6
Citation favorite : Plus je m'entraîne au practice, plus j'ai de chance sur le parcours.
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chapeau!

Message par KhunVincent le Sam 3 Mai 2008 - 17:25

Hé bien en voila un qui a été plus loin dans l'analyse que Rea ou moi-même bon on verra dans un an ;-)

Dan shauger a aussi ses detracteurs, problèmes aux articulations, poignets épaules, relations plus ou moins claires avecMike Austin.

Cependant il semble qu'il soit le seul a offrir une proposition concrete de son analyse du swing de MA et que ça fonctionne pas mal.

Le problème de Thomas est qu'il n'a pas été capable de réunir son savoir dans un ouvrage ou une video indispensable a l'apprentissage

Je vais tester cette filiere Ma, vous m'avez donné l'envie !

Au plaisir de jouer ensemble avec Rea et Ma Fan lolll
avatar
KhunVincent

Nombre de messages : 216
Age : 54
Date d'inscription : 20/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://471ma.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Invité le Sam 3 Mai 2008 - 17:33

Une vidéo qui explique l'action des poignets selon Dan Shauger mais selon lui:
Un club qui évolue face fermée en faisant un mouvement de flipping avec des mains qui agissent uniquement en flexion extension



rea

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Pattenzinc le Sam 3 Mai 2008 - 21:49

KhunVincent a écrit:Hé bien en voila un qui a été plus loin dans l'analyse que Rea ou moi-même bon on verra dans un an ;-)

Dan shauger a aussi ses detracteurs, problèmes aux articulations, poignets épaules, relations plus ou moins claires avecMike Austin.

Cependant il semble qu'il soit le seul a offrir une proposition concrete de son analyse du swing de MA et que ça fonctionne pas mal.

Le problème de Thomas est qu'il n'a pas été capable de réunir son savoir dans un ouvrage ou une video indispensable a l'apprentissage

Je vais tester cette filiere Ma, vous m'avez donné l'envie !

Au plaisir de jouer ensemble avec Rea et Ma Fan lolll

Déjà le fait que KhunVincent relève l'oreille et la plume, c'est énorme!!, vivement la suite, en tous cas, bien heureux de te lire à nouveau. joie



foot2

_________________
C'est quand il manque quelqu'un qu'on est tous présents.
http://pattenflightgear.wifeo.com/
avatar
Pattenzinc
Modérateur Coachingolf Admin

Masculin
Nombre de messages : 6076
Age : 62
Ville : Peyraud en Ardèche
Index : 1.8
Citation favorite : N'attends pas l'instant parfait, saisis l'instant et rend le parfait ...!
Date d'inscription : 02/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/pattenzinc#video=x4427g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par KhunVincent le Dim 4 Mai 2008 - 9:53

Merci Pattenzinc ;-) Je vois que le Rea il mange à toutes les cantines lolll que Mafan est overbusiness et moi-même dans un creux golfique suite à trop d'essais justement. Alors que le flambeau soit repris de manière aussi convaincante est formidable.

J'attends tout de même une vidéo de golfy en action !
avatar
KhunVincent

Nombre de messages : 216
Age : 54
Date d'inscription : 20/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://471ma.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par biggolf17 le Dim 4 Mai 2008 - 10:18

KhunVincent a écrit:

J'attends tout de même une vidéo de golfy en action !


Ce serait excellent pour une meilleure compréhesion, et puis Patt pourrait nous en faire un ralenti! cii

Allez Golfy, au turbin! lolll
avatar
biggolf17

Masculin
Nombre de messages : 2667
Age : 73
Ville : La Rochelle
Index : 15.8
Citation favorite : La passion c'est le sel de la vie.
Date d'inscription : 08/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://a-piquefesse-et-ailleurs.golf-et-plus.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Golfy le Dim 4 Mai 2008 - 13:09

biggolf17 a écrit:
KhunVincent a écrit:

J'attends tout de même une vidéo de golfy en action !


Ce serait excellent pour une meilleure compréhesion, et puis Patt pourrait nous en faire un ralenti! cii

Allez Golfy, au turbin! lolll
Je ne vois pas tellement l'intérêt de montrer ma modeste personne en action. D'autres plus intéressants que moi sont disponibles en vidéo, comme Jaacob Bowden. (A propos, bravo Pattenzinc pour ton boulot de ralentissement du swing de J. Bowden en viéo). Je me contente d'appliquer très scrupuleusement et sans discussion les techniques préconisées. Donc pas très original.

Ce que je peux dire pour mon golf avec cette méthode, mais cela n'engage que moi, c'est que j'ai considérablement réduit ma dispersion tout en allongeant ma longueur. En outre, je n'ai plus de jours où rien ne va comme je veux. Les mauvais contacts ou les grattes et les tops se font très rares ainsi que les balles ératiques partant tout à coup très hors ligne et me faisant dire (beaucoup doivent connaître cette phrase) : "Mais comment est-ce possible ! #?i#!@%$^ censuré ".

D'autres méthodes ont évidemment leur valeur aussi. Tous les scratch players n'utilisent pas celle-ci. Mais elle a le mérite de former un tout cohérent et logique, détaillé de A à Z, testé et prouvé dans le réel, contrairement à d'autres approches du golf qui sont un amas de bric et de broc et de tips et de rustines d'un jour qui ne fonctionnent plus le lendemain tapt

Je suis convaincu de la nécessité d'adopter une méthode globale et de s'y tenir aveuglément et scrupuleusement, sinon notre système neuro-musculaire ne peut pas construire quelque chose de fiable et de constant car on ne lui en laisse pas le temps en changeant et en essayant tout le temps d'autres choses. J'ai choisi celle-ci car elle a fait ses preuves, qu'il ya le génial Mike Austin derrière et qu'elle ne demande pas l'entretien lourd et constant du swing traditionnel. Ceci dit, s'il m'était possible d'appliquer la méthode de Moe Norman, ce serait dans celle-là que je me serais lancé sans hésitation.
avatar
Golfy

Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 67
Index : 9.6
Citation favorite : 99% des puts trop courts ne rentrent pas ...
Date d'inscription : 15/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par cactus le Dim 4 Mai 2008 - 14:25

Golfy a écrit:
biggolf17 a écrit:
KhunVincent a écrit:

J'attends tout de même une vidéo de golfy en action !


Ce serait excellent pour une meilleure compréhesion, et puis Patt pourrait nous en faire un ralenti! cii

Allez Golfy, au turbin! lolll
Je ne vois pas tellement l'intérêt de montrer ma modeste personne en action. D'autres plus intéressants que moi sont disponibles en vidéo, comme Jaacob Bowden. (A propos, bravo Pattenzinc pour ton boulot de ralentissement du swing de J. Bowden en viéo). Je me contente d'appliquer très scrupuleusement et sans discussion les techniques préconisées. Donc pas très original.

Ce que je peux dire pour mon golf avec cette méthode, mais cela n'engage que moi, c'est que j'ai considérablement réduit ma dispersion tout en allongeant ma longueur. En outre, je n'ai plus de jours où rien ne va comme je veux. Les mauvais contacts ou les grattes et les tops se font très rares ainsi que les balles ératiques partant tout à coup très hors ligne et me faisant dire (beaucoup doivent connaître cette phrase) : "Mais comment est-ce possible ! #?i#!@%$^ censuré ".

D'autres méthodes ont évidemment leur valeur aussi. Tous les scratch players n'utilisent pas celle-ci. Mais elle a le mérite de former un tout cohérent et logique, détaillé de A à Z, testé et prouvé dans le réel, contrairement à d'autres approches du golf qui sont un amas de bric et de broc et de tips et de rustines d'un jour qui ne fonctionnent plus le lendemain tapt

Je suis convaincu de la nécessité d'adopter une méthode globale et de s'y tenir aveuglément et scrupuleusement, sinon notre système neuro-musculaire ne peut pas construire quelque chose de fiable et de constant car on ne lui en laisse pas le temps en changeant et en essayant tout le temps d'autres choses. J'ai choisi celle-ci car elle a fait ses preuves, qu'il ya le génial Mike Austin derrière et qu'elle ne demande pas l'entretien lourd et constant du swing traditionnel. Ceci dit, s'il m'était possible d'appliquer la méthode de Moe Norman, ce serait dans celle-là que je me serais lancé sans hésitation.

100% d'accord avec toi et sans réserve. Ce swing me convient parfaitement et merci à ceux qui veulent passer le flambeau de me l'avoir fait découvrir et de m'avoir mis le pied à l'étrier depuis un mois. Sans eux, et ils ont dû être convainquants, je serai passé à côté du plaisir de me retrouver sur un practice et un parcours de golf. cii

On a besoin de tout le monde, même des antis car ceux sont eux qui nous motivent en nous poussant à nous interroger en permanence boxing .
Déjà, si nous sommes sur un forum, c'est que nous avons envie d'apprendre de l'expérience des uns et quelque part aussi le désir de faire partager notre modeste contribution.

Comme promis, je rentre tout juste du golf: un seau de balles au practice + un neuf trous, je confirme l'importance de l'action du poignet droit comme décrit par Golfy et du relâchement du poignet gauche, les balles partent droites et avec une bonne puissance (driver et rescues avec lesquels j'avais des soucis) pas besoin de prendre un grip plus fort et de très bonnes sensations, heureux quoi!
Dans un post de Réa, il parlait du relâchement de la main gauche pour donner plus de puissance et un forumeur lui répondait que s'il relâchait trop cette main, les jours de pluie, le club pouvait s'échapper. Je pense qu'on peut relâcher le poignet (important), mais tenir fermement le grip avec les trois derniers doigts, ce n'est pas antinomique.
Dernière remarque, après une nième fois revu le DVD de MD, j'ai remarqué, lors de la séance où MA est habillé en squelette que ses pieds ne sont pas perpendiculaires à la ligne de jeux, les pointes sont assez écartées, les pieds formant un angle de 90°, je ne sais pas si vous l'avez déjà évoqué (dans ce cas exusez moi de revenir dessus), mais je pense que ça doit être important pour avoir plus de souplesse au niveau des hanches et je n'arrive pas à le voir nettement dans les autres extraits avec MA et ce n'est pas évoqué dans le DVD, MD à les pieds parallèles, donc là, il ne s'inspire pas MA.
De toute manière si je veux progresser, je dois encore et encore mécaniser ce swing car comme le disait le pianiste Petrucciani :
" La technique ne sert à rien.......une fois qu'on l'a acquise" cling
avatar
cactus

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 68
Ville : DOM-TOM
Index : 17.6
Citation favorite : Plus je m'entraîne au practice, plus j'ai de chance sur le parcours.
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Pattenzinc le Dim 4 Mai 2008 - 16:16

Dans toutes les filières de swings, l'orientation des pieds (+ou - ouverts) sert à aider ou à brider la rotation des hanches.
C'est aspect de la posture est souvent négligé, et change beaucoup de choses.

foot2

_________________
C'est quand il manque quelqu'un qu'on est tous présents.
http://pattenflightgear.wifeo.com/
avatar
Pattenzinc
Modérateur Coachingolf Admin

Masculin
Nombre de messages : 6076
Age : 62
Ville : Peyraud en Ardèche
Index : 1.8
Citation favorite : N'attends pas l'instant parfait, saisis l'instant et rend le parfait ...!
Date d'inscription : 02/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/pattenzinc#video=x4427g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Invité le Dim 4 Mai 2008 - 16:22

Pattenzinc a écrit:Dans toutes les filières de swings, l'orientation des pieds (+ou - ouverts) sert à aider ou à brider la rotation des hanches.
C'est aspect de la posture est souvent négligé, et change beaucoup de choses.

foot2

Un moyen pour brider l'action des hanches au BS c'est d'écarter un peu plus les pieds.

rea

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par KhunVincent le Dim 4 Mai 2008 - 17:25

Pour moi la video est importante car elle montre ma technique, le tempo et entre Dunaway, Mike austin lui-même, Thomas dang , dan shauger ou Jacoob AUCUN n'a le même swing !!!
La preuve aussi de ceux qui font les exos, de Michel avec ses exemples...Mais bon si ce n'est pas ton truc aucun problème.

Pour ma part j'ai fait quelques trous en MA avec plusieurs balles aujourd'hui pour tester un BS avec bascule des hanches puis liberation du club non par les bras mais les hanches qui tournent comme l'indiquait rea et Tigib sur un autre forum;

Su les petits fers, du velours, très bon contact et relachement total, Le drive idem et je ne peux tourner aussi vite que le voudrai suite à un dos récacitrant en ce moment.

En revanche sur les fers la cata!! Une balle sur deux en socket tapt Peut être un exter inter ou des bras trop raides mais galère...
avatar
KhunVincent

Nombre de messages : 216
Age : 54
Date d'inscription : 20/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://471ma.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Golfy le Lun 5 Mai 2008 - 0:07

KhunVincent a écrit:Pour moi la video est importante car elle montre ma technique, le tempo et entre Dunaway, Mike austin lui-même, Thomas dang , dan shauger ou Jacoob AUCUN n'a le même swing !!!
La preuve aussi de ceux qui font les exos, de Michel avec ses exemples...Mais bon si ce n'est pas ton truc aucun problème.

Pour ma part j'ai fait quelques trous en MA avec plusieurs balles aujourd'hui pour tester un BS avec bascule des hanches puis liberation du club non par les bras mais les hanches qui tournent comme l'indiquait rea et Tigib sur un autre forum;

Su les petits fers, du velours, très bon contact et relachement total, Le drive idem et je ne peux tourner aussi vite que le voudrai suite à un dos récacitrant en ce moment.

En revanche sur les fers la cata!! Une balle sur deux en socket tapt Peut être un exter inter ou des bras trop raides mais galère...
Ce swing est une suite d'enchaînements précis. Si on ne fait pas tout, ça ne marche pas. Surtout si on y mêle certains éléments du swing conventionnel. Parfois pas facile de s'en défaire d'ailleurs, surtout si on joue depuis longtemps. Par exemple, 2 points importants sont à respecter, mais ceci est loin d'être limitatif. Je les ai déjà exposés par le passé, parmi de nombreux autres. Et je suis loin d'avoir tout relaté au sujet de cette méthode. Il faut lire les 2 livres de Dan Shauger, et ce n'est pas de la tarte à lire et à étudier car en Anglais et assez rébarbatif. Mais ils ont au moins le mérite d'exister et d'être très détaillés.

1) Le poignet gauche ne doit absolument pas s'articuler verticalement. Donc le pouce gauche reste en quelque sorte toujours en ligne avec l'avant-bras gauche. Cela crée une curieuse impression d'inconfort au début. Si on ne ressent pas cet inconfort, c'est qu'on ne le fait pas et que l'on continue à "armer" verticalement comme dans le swing conventionnel.
2) La question du plan tournant, que j'ai déjà traduite précédemment, crée la curieuse sensation, également très inconfortable au début, que le DS est dirigé comme si le club allait couper la ligne de jeu à 45° et donc envoyer les balles complètement à droite. C'est finalement le pivot qui va corriger cette oriententation en ramenant le club sur la ligne de jeu. Ceci répond peut-être à ton problème de sockets et du swing ext-int.

A propos des sockets, j'ai fait par le plus grand des hazards (donc je n'ai aucun mérite), une découverte étrange. J'avais acheté un club d'entraînement au putting, vendu par Sergio Garcia. Il est constitué d'un shaft normal terminé par une boule égale à 1/2 balle de golf, donc en ligne avec le shaft. Le but est d'avoir un contact centré au putting sinon la balle ne part pas droit. A un moment où j'avais une crise de sockets grave qui perdurait et me rendait fou, je me suis un jour amusé à faire des pleins swings avec ce club. Eh bien, incroyable mais jamais une seule balle qui aurait été une socket avec un club normal ! Je veux dire que je touchais la balle à chaque fois correctement malgré l'apparente difficulté de l'atteindre avec une boule si petite. Or je m'attendais à systématiquement taper au-delà de la balle en la manquant, comme cela se passe avec ce qui cause les sockets. J'en suis dès lors arrivé à la certitude que les sockets ne sont pas dûs à une erreur de mécanique ou de coordination oeil-main, mais à une aberration du cerveau qui "efface" le fait que la lame est déportée, décalée, par rapport au shaft. C'est comme si le cerveau refuse tout à coup de prendre ce fait en compte et décide que le bon coup est de jouer le club avec le shaft seul, c'est à dire dans le prolongement naturel des bras. Vous pouvez faire d'ailleurs l'expérience, si vous faites des shanks involontaires, et que vous n'avez pas un club spécial comme le mien, de faire des shanks volontaires en tapant avec la base du shaft. Vous verrez que vous ne taperez jamais au-delà de la balle et que vous "réussirez" tous vos shanks ! CQFD.
La solution pratique que j'ai trouvée suite à cette découverte, mais des recherches plus étendues dans ce domaine seraient nécessaires, a été de reconvaincre mon cerveau, par la pensée et des images mentales, que le décalage de la lame par rapport au shaft est une réalité et que c'est le bon coup de taper avec ce décalage. Depuis, je suis guéri joie .
N'oublions pas que les shanks sont la maladie des bons joueurs et qu'elle frappe les pros aussi. C'est dit-on pafois le coup le plus proche du coup parfait. Mais il n'y a pas pire plaie que d'en être victime. C'est aussi dit-on un bon moyen de suicide que de prononcer ce mot sur un driving de pros avant un Majeur, car une fois le mot prononcé, on commence à en faire. Ce qui montre aussi son côté psychologique et non mécanique. J'avais d'ailleurs l'intention d'ouvrir un sujet sur cette question. Mais voilà, c'est fait ici.
avatar
Golfy

Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 67
Index : 9.6
Citation favorite : 99% des puts trop courts ne rentrent pas ...
Date d'inscription : 15/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mike Austin approfondi par Dan Shauger

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum